Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
Aller à la page : Précédent  1, 2
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Ven 23 Sep - 12:41
Lucy Edferrow
 
Chester & Lucy

Je redoutais ses réponses, je regrettais mes questions. Derrière mes lunettes, filtre noir, bouclier séparant mon âme de mon bourreau, je le fixais, buvant ses paroles à m'en rendre saoule et quand il reprit le carnet, je me retrouvais comme pauvre alcoolique à qui on retirait son verre. Je m'assurais d'ailleurs que mon verre de vin était toujours la, toujours plein…toujours à porté de main.
Ca n'était donc pas moi qui l'attirait tant, seulement l'adrénaline de prendre un risque, dans une inspiration puissante je reprenais petit à petit contenance, dignité et mon masque se réparait, comme rassurait par ses paroles.

Et se carnet encore et toujours revint vers moi comme les coups de haches qui s'abattent sur un arbres, jusqu’à ce qu'il perde pied et s'effondre à même le sol, mais aussi comme les coups de fouet et de bâton, violente punition, que j'ai pu recevoir et que.. j'aimais tant. Turpide torture.
Oui.. Je redoutais ses réponses, je regrettais mes questions, mais quelle exaltation!
En le voyant écrire, je me saisis de mon verre et en bu la moitié, alors que mon poing sous la table se resserrait de nouveau.


Je pris alors le temps de le lire, le relire… Il essaiera dans tout les cas. Tout les cas. Je récupérais mon verre pour le finir, alors que ma main sanglante se posait sur son carnet pour le lui rendre, sur ses mots, les tachant de cramoisie.
Subtile métaphore, je posais sur lui l'emprunte de mon être. Pourquoi ce besoin de m'assurer qu'il ne m'oubliera pas? Habituellement, je suis sure de moi, je sais que les hommes dons je traverse la vie ne peuvent m'oublier, qu'ils m'aiment ou me haïssent.  Combien de couple ai-je pu briser ainsi , combien ai-je pu en sauver? Je m'égare…


"Que ce passera t'il une fois les phares atteint ? Une fois votre désir assouvit ?"

Tout le monde sait ce qu'il se passe une fois un désir comblé, un autre prend le dessus au détriment du dernier. Je suis plutôt bien placé pour en parler..

"Pourrais je connaître votre nom?"

Je le laisse lire cette dernière phrase, aux multiples sens cachés. Donnes moi ton nom, donnes moi une part de toi. Je veux te connaître. Je ne veux pas t'oublier.
Laisse moi être ton poison..

Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Sam 24 Sep - 10:19
Chester D. Fero








A la vue du sang sur la main de la belle, Chester se leva immédiatement. Elle saignait. Elle était blessée. Il sortit un mouchoir de tissu blanc (tu la sens la métaphore là de sa pureté !) et pris la main de Lucy dans la sienne pour y poser le mouchoir, stoppé le saignement, et avoir un contact avec elle.

Quand il prit la main son sens sollicité se décupla. Il devient encore plus doux. Il était insupportable à ses yeux que sa compagnie puisse avoir mal. Et dans le cas présent c'était un déchirement que de voir ce vermeille taché le blanc. Le cahier aussi mais il ne s'en souciait guère pour le moment.

-Comment...vous êtes vous fait ça ? Vous avez mal ? Vous voulez...aller quelque part que je prenne de quoi panser cette plaie qui ne me plait point. Vous êtes bléssé je ne peux ne rien faire pour vous...Comment ? Pourquoi ? Qui ? Ou quoi ? Je souhaite tout savoir.

Il était vraiment mal, il n'avait pas vu le sang encore et il s'en voulait, quand est ce qu'elle s'était fait cela...la question tournait en rond, il craignait d'avoir raté quelque chose. Le désir pour lui maintenant était que la belle aille bien. Ce serait le meilleur des débuts. Il va sans dire que le simple fait d'avoir pris la main de la belle dans la sienne tandis qu'il était plus ou moins à genoux devant elle avait de quoi surprendre.

-Je...ne vois plus vos yeux si beaux. Pourquoi donc les cacher ? Avez vous peur aussi ? Un peu de provoc ne fait jamais de mal. Le mouchoir s'imbibait toujours.Si oui que peut il vous faire peur ? Et enfin rapport à mon désir...vous vous doutez bien que si j'atteins les phares je serais ni plus ni moins qu'au paradis. Ou en enfer tout dépent de vous. Vous qui pourrait me permettre de sourire et de marcher sur la tête.

Mais quel sale gosse celui là, si la personne connait "Alice au pays des merveilles" de Caroll, il a donner son prénom, sinon c'est le flou total, ou une nouvelle manière de dire que l'amour rend fou, ou le désir, ou rien de tout ça, ce jeu plus probablement. Ce petit jeu qu'ils jouaient ensemble avec talent. Chacun cherchant à en avoir le plus de l'autre sans lui en donner plus que necessaire.


Messages
Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2016
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Dim 25 Sep - 17:54
Lucy Edferrow
Chat 
Chester & Lucy


Jamais je n'aurai pu croire que de voir ma main tachée de sang, il se précipiterai ainsi sur moi et qu'il déposerait à même le flux cramoisie un mouchoir en tissus des plus blanc. Colombe dont on vient de tirer l'aile, Neige témoignant d'un crime sanglant, draps blanc accueillant dans ses bras une vierge qui ne l'est plus. L'innocence, la perfection de la chasteté emprunt de rouge démoniaque. Quel subtile spectacle métaphorique se dérouler la, sous mes yeux. Mais si il lui était possible de voir la teinte Onyx de mon regard , il saurait à quel point j'ai en horreur cette non couleur, bien que le plaisir de la souiller me soit jouissif.

J'aimais lire cette stupeur dans son regard et tout en l'admirant je prenais soin de lui répondre.

"Ne vous affolez pas ainsi. Je me suis moi-même blessée, sans vraiment le réaliser, de mes ongles acérés. Je n'ai besoin d'aucuns soins, par pitié retirez moi ce tissus de ma peau."

Je savais d'ors et déjà que lorsqu'il reprendrait son mouchoir, la plaie se serait refermée même si le sang resterait présent. Savait il déjà qu'elle genre de ville était Saint Louis, se doutait il de ma nature? L'accepterait il, aurait il peur, fuirait il ou resterait il ?
Je fus sorti de mes pensés par une question embarrassante. Pourquoi cacher mes yeux. Tout en restant la plus digne possible je lui répondais:

"Je me refuse à ce que vous voyez à quel point vous me tourmentais et si j'ai une peur, tout comme vous je suis effrayée de moi-même."

Alors que j'apposais le point final, ma main non blessée vint embrasser la joue de mon infirmier , dessinant, de mes doigts semblables aux pattes d'une veuve noire, les traits de son visage, les mémorisant à la perfection, il m'était interdit de garder un contact plus long avec un être doté d'une si jolie pureté d'âme, j'arrachais ma main de sa peau si chaude, si vivante, avant qu'il ne puisse jurer que par moi.  (succube succube !)
La tension que ce contact avait fait naître en moi était palpable. Je me levais, son mouchoir lui resta dans les mains il pouvait aisément voir qu'aucune plaie n'avait marqué ma peau délicate, avant de fuir quittant le bar, d'un pas sur et fatal !

J'ignorais ce qu'il m'avait prit de m'en allais ainsi, la peur de me voir lui sauter dessus, Ou certainement une vulgaire envie de jouer au chat et la souris, après tout c'est lui qui voulait s'amuser~
Allait il me laisser ainsi ou bien me courir après, peu importe sa réaction m'exaltait déjà !


Il put lire sur une feuille de papier précieusement abandonnée.

"C'est vous le chat~ Sir Chester."


Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Mar 27 Sep - 8:45
Chester D. Fero








Ainsi elle n'avait besoin de soins. Elle était une créature. C'était pas une raison pour se barrer comme ça ! Il restait seul, avec son mouchoir cramoisi maintenant. Tremblant...comme vidé par se simple contact qu'ils avaient eu. Il en aurait voulu un autre, maintenant. Surtout qu'il avait prévu une surprise.

Et la voilà justement qui arrivait sur un petit chariot poussé par un serveur. La surprise était une guitare électrique ,un ampli et un micro, appartenant à un ami non loin de là qui lui avait toujours dis qu'il pouvait se servir. Le mot lui était destiné d'ailleurs. La guitare noire, et rouge le fit sourire. C'était parfait.

Il alla dans la rue, la vit non loin de là. Il prit deux seconde pour se remémorer les paroles...il avait une reprise en tête. Il avait juste a changer "baby" par "Lucy"...il eut un grand sourire un peu triste et entreprit de jouer les notes, haut et fort !

Sa voix s'éleva avec le tout. Elle qui était sensible à l'art peut être verrai t'elle que la performance de Chester lui sortait tout droit du coeur. Lui si mauvais quand il s'agit de ses musique se débrouillait bien avec cette reprise de "Baby one more time" version metal post hardcore.

Il y allait à fond ! Vraiment ! Il rajouta un vers de plus au refrain.<< My loneliness is killin me
I must confess I still believe
When I'm not with you I lose my mind
Give me a sign, hit me Lucy one more time !
Give me your soul, love me Lucy one last time !>>


Il alla jusqu'à jouer un solo époustouflant jusqu'à la fin. Puis se tient debout, dans cette rue où les passant le regardait, il attendait que la belle se tourne vers lui et fasse...quelque chose ?





Messages
Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2016
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Jeu 29 Sep - 17:03
Lucy Edferrow
"prends ma main"
Chester & Lucy


Ô je savais que si j'étais restée une seconde de plus face à ce regard argent profanateur d’Âme, ma nature profonde lui aurait sauter à la gorge! Je me voyais déjà, main sur son cou, griffes en collier, lui dévorer les lèvres des miennes, lui aspirer sa candeur enfantine , lui voler son souffle, le marqué dans les tréfonds de son être si bien qu'il hurlerai, la nuit venu, mon prénom à la lune montante. Je l'habiterai, il m'appartiendrait pour l'éternité~  
Je me devais de le laisser vierge de moi !

Je pourfendais la foule de mon corps, espérant m'y frayer un chemin afin de m'éloigner le plus possible de cette énième potentielle victime. Ô grand jamais encore je n'avais tant souhaiter la paix d'une âme. J'aime tourmenter, salir,  souiller, détruire ! Alors pourquoi tant de pureté, de pudeur ! Alors que je me stoppais dans mon élan, j'entendais au loin une voix s'élever comme une chant incantatoire. C'était celle de Chester qui de son chant me ramenait vers lui, je rebroussais chemin, mon nom raisonnait telle une invocation satanique et poétique. J'étais attiré vers lui comme le vampire par le sang, la mort par la vie, la vierge par le loup !

Encore une fois j'étais face à lui, dompté par ses vocalises, admirative de son doigté. Il avait su me retenir. Je retirais mes lunettes pour qu'il puisse sentir mon regard de braise se poser sur lui et le consumer jusqu’à lui en faire perdre halène, alors que cette guitare aux couleurs divines, dans ses bras, crie pour lui.

Rarement j'étais tombée sur des hommes si déterminés, il s'exposait la devant ce publique, jouant avec son cœur, son âme et moi je l'admirer comme une chrétienne devant une sorcière sur le bûcher.

Partagée entre l'envie de lui hurler "tais toi" et "surtout ne t'arrêtes pas", jamais je n'avais été aussi frustré d'être muette.

Dans un élan étrange je m'avançais vers lui pour le stopper dans son solo en lui prenant la main.. Comme une douce mort qui inviterait le condamner à la suivre, je ne savais pas ou aller mais tant que c'était avec sa main dans la mienne ça n'avait pas d'importance.
Aucune luxure ne m'animait seulement de la douceur.. c'était enivrant encore plus qu'un bon vin.

Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Jeu 29 Sep - 22:05
Chester D. Fero








Ainsi elle était revenu. Pour lui. L'arrêtant dans son solo pour lui prendre la main. Serait-ce un bon début ? Ou la fin d'une insouciance enfantine qu'il aurait du ne pas conserver. Cette candeurs qu'il portait en étendard lui avait rapporté bien plus, mais devenir adulte était bien aussi...Mais si cette femme était là maintenant lui tenant la main, c'est bien parce qu'il était...ce qu'il est.

Pourquoi changer alors ? Pourquoi se priver de sa vie ? Pourquoi ne pas continuer tout simplement à se développer au travers de l'art. L'art qui lui fit garder cette dame auprès de lui. Il était aux anges, par se simple contact. Il n'a pas vraiment connu l'amour mais tout les petits gestes tactiles le font fondre. C'est simple, il aime juste avoir un peu d'attention.

Il pose la guitare et se tourne vers elle...il ne saisit pas tout mais il a dû marquer un point. Important. Il sourit tendrement. Il continue de chanter de plus en plus doucement, mettant un point d'honneur à finir sa chanson jusqu'au bout. Puis pose la guitare doucement, et pose sa main restante sur la joue de la dame.


-Vous êtes donc revenu...Pourquoi ?

Une simple question pour un être troublé. Il ne savait pas trop quoi faire aussi chercha t'il à savoir ce qu'elle pensait. Quand il vit ses yeux il crut devenir fou, être à se point transparente. Elle avait enlevé ses lunettes...pour lui. Pour qu'il voie directement le trouble qu'il lui causait peut-être. Si elle savait qu'il était tout aussi troublé qu'elle. Un maelstrom infernal s’engouffrait dans sa tête d'enfant à chaque seconde, détruisant ses repères...Il ne savait plus quoi faire...tout ce qui comptait c'était...elle.


Messages
Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2016
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Ven 30 Sep - 17:10
Lucy Edferrow
Pourquoi ?
Chester & Lucy


Sa main se posa sur ma joue libérant un volcan d'émotions coloré dans mon regard, passant de la peur à l'excitation, du blanc au rouge, un feu d'artifice arc en ciel !

Nous étions exposé telle une toile, une pièce de théâtre joué en plein air ! Que répondre à ça… que répondre à ce Pourquoi si étonnait, il n'y croyait pas? Il ne pensait pas être capable de me retenir, avait il eut peur un instant de me perdre réellement ou a-t-il toujours cru en lui et ses capacité et me joue t'il un des plan grand numéro de manipulateur digne d'un homme?

Éternellement aphone je ne pouvais lui répondre autrement qu'avec mon carnet, ma main lâcha la sienne le temps d'écrire.

"Pourquoi? Si seulement je le savais… Votre voix…cette guitare hurlant à la mort comme un loup perdant son âme sœur, c'était un véritable appelle du cœur.. Entendre mon nom comme une invocation, c'était irrésistible, vous m'avez prit aux tripes et en même temps j'avais cette sensation que vous tiriez une laisse attachée à mon cou… la peur et l'excitation se mêlaient au battement de mon cœur en joie de vous entendre me retenir. Malgré vous avoir fuit je mourrais d'envie que vous me rattrapiez, comme le loup peut courser la vierge effarouchée. "


Je voulais reprendre sa main, sans oser le faire… alors j'ajouta à mon récit.

"Je veux apprendre à vous connaître, vous découvrir.. Comme on découvre un personne dans un livre au fil des pages, des jours.. Je sais aussi que votre sang et le mien sont infernalement différent et je comprendrais que la peur vous habite à l'idée de vous retrouver seul à mon bras! Mais laissez moi au moins savoir si Chester est véritablement votre nom..?"


Je redoutais tellement sa réponse, si par crainte il refusait mon invitation je connaîtrais réellement la tristesse. Je ne me suis jamais autorisé une telle transparence avec un être. Jamais je n'ai imaginer vivre autrement que dans la solitude, une solitude peuplée certes… mais je reste éternellement en tête à tête avec moi-même quand le moment est venu de rentré chez moi.


Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Sam 1 Oct - 10:33
Chester D. Fero








L'arc en ciel de ses yeux ne déstabilisait plus Chester lequel se surprit à reconnaître une couleur et à l'associer à l'émotion ressentit par celle qu'il avait failli ne plus revoir. Il était heureux. Profondément heureux et en même temps tremblant d'excitation. Là encore rien de bien sexuel avec un jeune comme lui, non rien de cela. Elle voulait...le connaître. Pourquoi ? Pour lui il était impensable que quelqu'un cherche à en savoir plus sur sa personne. Comme si il était quelqu'un qui le mérite.

Non pas qu'il ne se valorisait pas, au contraire, mais il n'avait pas eu l'habitude de cette attention. Pour une fois il pensait avant de parler. Il ne l'avait pas fait souvent et cette femme ne le forçait pas, c'est lui qui ne voulait pas tout mettre à terre comme un abruti. Si seulement il s'était intéressé aux femmes avant peut être aurait il trouvé quoi dire pour l'avoir définitivement. Mais la manipulation ne faisait pas parti de lui, et au lieu de cela il décida d'être plus qu’honnête. Il parla avec son coeur.


-Je ne voulais pas que vous partiez ainsi...et je n'arrive pas beaucoup à m'exprimer sur ce que je ressens comme vous. Vous, vous arrivez à faire de jolies métaphores mais j'en suis incapable. Ou alors je ne raisonne pas comme il faut. Tout ce que je sais c'est que la laisse dont vous parlez n'existe pas. Je pense que vous êtes revenue, non pas par obligation, mais par envie. Je n'ai pas bien saisi pourquoi vous étiez partie, ni pourquoi vous êtes revenue. Je suis sur d'une chose par contre, vous êtes libre avant tout, et la liberté ne me fait pas peur.

-Pourquoi aurais-je peur de vous ? Peur de ce que se joue dans votre esprit, peut être, mais de vous, jamais. Peur que vous me repoussiez, surement. Mais vous, non. On ne peut être sensible comme vous, et être quelqu'un de dangereux. Et enfin, si vous voulez me connaître j'accepte...à la condition que je puisse faire pareil avec vous. Je souhaiterais aussi vous prendre le bras et être le seul. Je ne ressentirais pas de la peur, mais du bonheur, d'être avec vous, tout simplement.


Il avait sorti cette dernière phrase plus dans un souffle qu'en la prononçant correctement. Il va s'en dire que sa voix était le plus posée possible, il avait pesé et choisi chaque mots avec attention. Comme un livre ouvert. Il attendait maintenant la réponse et la redoutait tout autant. Et si il lui avait fait peur avec ces mots ? Si il était trop gamin ? Si il s'attachait enfin trop vite pour elle ? Et si...avec des si on referait le monde, et celui de Chester était en train de changer.
Messages
Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2016
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Sam 1 Oct - 17:50
Lucy Edferrow
insoutenable
Chester & Lucy


Il acceptait, il n'avait pas peur de moi mais peur que je le repousse, j'en restais muette, sans mauvais jeu de mots…
Cet artiste sans égal voulait bien de moi près de lui sans qu'aucune tension sexuelle, sans qu'aucun jeu malsain ne se déroule entre nous, non il acceptait de m'avoir la près de lui sans contre partie…enfin si une, une très effrayante contrepartie qui nous mettrait certes sur un pied d'égalité, il voulait lui aussi apprendre à me connaître. Ca n'allait pas être une mince affaire… et l'idée ne me plaisait pas pour être honnête. J'ignore comment cela peut ce passer entre deux êtres qui s'apprécient ou s'aiment mais je doute qu'il veuille toujours rester proche de moi une fois qu'il me connaîtrait..
Est-ce que ça veut dire se confier, comme on confesse ses pêchers au Seigneur, est ce que ça veut dire lui raconter ma vie, mon passé , mon présent…éventuellement l'idée que je me fait de mon avenir…
Si il ne connaissait pas le dégoût... c'est moi qui le lui ferait découvrir.

"- Je crains que ça ne soit possible. C'est vous qui me repousserez une fois que je me serais confiée à vous.. Je sais que les humains ont de nombreuses sensibilités, de nombreux tabous que je ne connais pas ! Je suis à coté de vous, un monstre."


Et c'était vrai… Mon traumatisme m'avait rendu muette mais pas amnésique, ces morts je les ai voulus du plus profond de mon être, je les ai voulus si fort que de simples mots ont suffit pour les pousser au suicide ou à s'immoler entre eux ! Quand à mon rapport au sexe, il est si répugnant et ignominieux, de quoi en faire se crever les yeux à une none et faire pâlir le plus sale des pervers.

"- Je doute qu'un quelconque amour, aussi indulgent soit il décrit dans les livres, ne puisse effacer ce que j'ai fait et ce que je suis, vous ne pourrez pas passer outre ! Votre regard sur moi sera insoutenable "

J'en détourne des yeux aux couleurs dansant du noirs de rage au parme de chagrin, je serais incapable de supporter le rejet de cet homme, c'est tellement ridicule! Lucy Edferrow, succombant à ce qui pourrait semblait être des sentiments d'affection ! J'en suis déjà affaiblie… et honteuse!
Non jamais plus il ne pourra me voir comme il le fait, avec tant de candeur, de désinvolture, de douceur… je briserais l'idée qu'il se fait de moi derrière mais faux airs de femme pleine de savoir vivre et de manières, je ne suis qu'une monstrueuse imposture qui se complet dans une solitude salvatrice… et le plus malheureux..C'est que j'aime ça !

Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Dim 2 Oct - 9:59
Chester D. Fero








Elle avait peur du rejet elle aussi...Mais comment pourrait il changer d'avis lui qui était déjà si pris dans les filet de la pêcheuse, ou de la pécheresse. Lui qui avait tant de mal à faire la part sur ces sentiment, lui qui avait hurlé son nom, lui qui voulait sa présence...si elle était ainsi...  

-Comment mon regard pourrais changer ! Comment pourrais je me détourner après m'être autant confier a vous ? Comment pourrais je partir ou changer de regard sur vous...On a tous un passé plus ou moins glorieux, je ne suis pas fier du mien non plus. Et si...si je vous apprécie tant, et je trouve le mot extremement faible, si je vous apprécie tant, c'est avant tout parce que vous avez vécu votre passé. Sans se passé vous ne seriez pas ainsi aujourd'hui ! Et si vous n'étiez pas ainsi, il y a fort à parier que nos routes ne se seraient croisées ainsi !

Il eu un frisson. Qu'était il en train de se passer ? Il avait parler encore comme un adulte, voir un adulte qui réfléchit. Il n'avait pas pesé chaque mots, ils sortaient tout seuls, symbole de son attachement déjà à cette femme qui arrivait à lui donner de la force. Elle était une force pour lui, et qui sait, son passé était peut être horrible...il n'en avait cure. Il s'en foutait comme il se foutait des gens dans la rue qui passaient. Le froid commençait à arriver et il eu un nouveau frisson, de froid cette fois. Il ne sut ce qu'il se passa dans sa tête...

-Je me fiche de ton passé...Il la prit dans ses bras sur ces mots...sa chaleur, sa douceur, lui réchauffait son cœur trop souvent seul et froid, presque dur.Je me fiche de ton passé. C'est grâce à lui, ou à cause, que tu est là se soir. Je ne suis qu'un humain, misérable et pathétique, morbide presque tant mon espèce me fait honte. Ma sale race, tue, empoisonne, détruit, sans un regard en arrière. Et au seins de nous vous faite figure d'être pur, même si vous aviez fait un nouveau génocide, jamais vous ne parviendrait à la noirceur de notre espèce. Ma peau est blanche mais mon cœur est meurtrie. Je ne veut plus de cette vie. Emmène moi avec toi, ailleurs, loin de tout, je te protégerais, je serais, et jamais....jamais je ne te lâcherais. Sois sûr de mes paroles...

Il avait chuchoter ces phrase à l'oreille de la belle. Il se confessait comme i ne l'avait jamais fait. Elle voulait le connaître...soit cela le dérangeait, elle verrai qu'il n'est rien de plus qu'une tare de son espèce, un pacifiste, un humaniste, presque un hippie, un ancien junkie, et pire que tout un humain. Un être aussi fragile que du cristal, mais loin d'être pur, aux yeux de tous, il n'était rien de plus qu'un...traître à sa propre race. Alors pourquoi ne pas allez ailleurs où l'on peut vivre sans se rabaisser, sans se battre, sauf pour elle. Il la regarda dans les yeux. Peut être était il aller trop loin...trop vite. Il ne fallait pas qu'elle le fuit encore. Elle aurait peut être peur de son attachement aussi rapide...si seulement il savait comment séduire une femme pour de vrai...mais non il fallut qu'il l'ouvre trop encore. Est-ce que cette fois elle allait rester ou le laisser. Juste à cette pensé il eut les yeux humides...il s'en cacha, il ne voulait pas qu'elle le voit dans sa tourmente. Il attendait sa réponse et avait tellement peur en même temps, le cœur battant à toute allure, sur le point d'exploser. Le cerveau cherchant quoi faire, son corps lourd comme la pierre...il attendait.
Messages
Messages : 37
Date d'inscription : 16/09/2016
Artiste
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Sam 15 Oct - 11:18
Lucy Edferrow
Supplice
Chester & Lucy


Je le découvrais sous un autre jour.. Il avait depuis le début de notre pseudo rendez vous plus ou moins galant, montré une facette très douce, enfantine, candide.. Mais la.. La, il était mature, adulte dans ses paroles et son point de vu. Je souriais bêtement, comme une pauvre midinette de 16 ans devant le Quarterback de l'équipe de son lycée.

C'était un garçon ouvert, indulgent à la limite du miséricordieux ! Miséricordieux rien que ce mot me donne la nausée..tant il est se rapproche de cette croyance dos on m'a noyée enfant. Il fallait que je me retrouve ici en train de craquer pour ce jeune homme en face de moi qui était mon parfaite opposé.
Il ne craignait pas mon passé et au contraire il semblait en être ravie, après tout il avait raison sans tout ceci je ne serais certainement ici avec Lui..

Ses chuchotements si proches de mon oreille m'avaient recouverte de frisson accompagnés par mes yeux virant à un rouge d'excitation sanglant ! Une vague de chaleur parcourait mes entrailles à me les tordre, me les dévorants, une douleur si délectable… Si seulement les hommes et même les femmes savaient le pouvoirs qu'ils avaient sur moi, cette possibilité d'ouvre la boite de pandore, comme ouvrir la porte des limbes et de libérer sur le monde ce monstre qui sommeil en moi. A ce moment même j'avais la certitude de ce que j'étais. Une Succube à l'appétit insatiable et ce pour le reste de ma vie..Je le fixais enchaînant en mon fort intérieur cette bête sauvage qui ne rêver que de lui sauter à la gorge de la façon la plus obscène du monde et de lui faire découvrir des plaisirs si fou qu'il voudrait en mourir !

Ces derniers mots m'avaient transpercés le coeur comme la flèche d'un chasseur dans le corps d'une biche la tuant sur le coup. Qui pouvait être assez stupide pour vouloir ainsi de moi ?
Mes griffes reprirent possessions de mon stylo

" Vous ne me craignez pas mon passé… mais vous risquez de craindre mon avenir ! Ce que je pourrais faire et vous faire, j'ignore pourquoi j'ai cette envie de vous préserver de moi ! Peut être parce que vous êtes l'homme le plus sincère qu'il m'est était donné de voir, le plus aimant et le plus respectueux.. Vous torturer reviendrait à m'infliger le même supplice. Cependant.. J'aimerai ne plus jamais lâcher votre main. Êtes vous sur de ce que vous me demandez? Auriez vous la force de me suivre.. Le coeur suffisamment accroché et le sang froid pour ce faire?"

J'étais en train de jouer avec sa vie..


Messages
Messages : 30
Date d'inscription : 31/07/2016
Age : 22
Race : Démon (x Humain)
Emploi : Etudiante
Humeur : Regardes moi dans les yeux..
Etudiant/ Etudiante
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'art.. [Pv Chester] Aujourd'hui à 4:52
Contenu sponsorisé
Messages
L'art.. [Pv Chester]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Erava Chester~
» Berry Angela Chester ~ [En cours]
» {TERMINÉ}Ashton Meyers Is Here!
» Le Chat de Cheshire - We're all mad here (fini)
» Non, je ne suis pas une illusion. Alexander Chester {Fini}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Rues et ruelles-
Sauter vers: