Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Mer 14 Sep - 22:33
Julia beaumort
Une livraison à l'hôtel...

Comme vous le savez Julia faisait des livraisons "à domicile". Cette fois-ci il s'agissait d'une livraison matinale. Elle avait passé la nuit à faire des livraisons car personnes n'en voulait et c'était mieux payé. Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de livraisons qu'on peut faire en plaine nuit et surtout ce qu'on livre.C'était donc la dernière livraison avant au moins 18h00.
Ce jour la il faisait beau. Le ciel était dégagé et une très légère brise flottait dans l'air. Julia adorait ce genre de mâtinées. L'odeur de la rosée, les bruits des arbres, des animaux, le gazouillis des oiseaux au petit matin. Elle appréciait chaque chose.
Il était 7h00 quand Julia récupéra une commande de petit déjeuner français à livrer à l'hôtel de luxe du quartier riche de Saint-Louis. Elle ouvrit discrètement le carton de livraison et soupira.

- Et ils osent appeler ça un petit déjeuner français ? pauvre client... ah!! si j'avais le temps je passerais chez moi pour vous gâtez monsieur...? lodge numéro 40...

Elle rit un peu et partit en direction de l'hôtel. Elle avait juste le numéro du lodge et il fallait passer un portique de sécurité. Elle arriva devant l'entrée où le carton de livraison, son mentaux et son sac son passer aux rayons X et elle une fouille au corps un peu gênante. Il y avait eu une agression quelques jour plus tôt. Rien de suspect chez elle mais une petite pimbêche de nouvelle ne voulait pas la laisser accéder au parc de chambre de l'Hôtel. Julia dû faire appeler le responsable qui la connaissait bien. En  effet, Julia était l'une des deux seule à livrer dans ce quartier.
Le principe de la livraison plaisait beaucoup aux bobo et il était simple et réjouissait les clients. Vous commandiez et régliez votre commande par internet et un livreur passait prendre votre commande chez le commerçant et vous la livrait. Il était stipulé que les livreurs étaient rémunérer principalement au pourboire.
Elle commença donc à sillonner les allées du parc pour trouver le lodge numéro 40. Lorsqu'elle l'eu trouvé elle s'avança jusqu'à la porte où elle toqua.

- C'est le service de livraison... dit-elle calmement pour ne pas réveiller les autre clients de l'hôtel.

Elle attendit patiemment qu'on lui ouvre. Elle écouta discrètement à l'intérieur pour savoir si elle ne s'était pas trompée. Lorsqu'elle entendit des pas qui se rapprochaient elle se remit droite et regarda ailleurs pour faire genre elle attendait.

Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 15 Sep - 8:44
Mjöllnir Tovenaak
Livraison matinale



La nuit avait été agitée pour notre exécuteur. La BRIS était sur une affaire vraiment pas commode et le Nécromancien avait participé aux différentes scènes de crimes, il travaillait en collaboration avec une certaine Anita Blake, bien que celle-ci soit clairement une comparse d'un tout autre niveau, Brad n'était pas loin derrière. Parce-que l'avantage qu'il avait, lui, était de voir les êtres de l'au-delà. Les esprits de certaines victimes restaient souvent sur les lieux durant plusieurs heures, on le prenait souvent pour un fou ou un pitre à parler tout seul par moment, mais sachant que les victimes ne peuvent être ressuscité d'entre les morts du fait qu'il leur manque quelques organes, voire la tête des fois, ou trop défiguré pour se faire, parler aux esprits est un réel avantage. Et la seule qui ne le prend pas pour un barge clownesque c'est bien Anita. Il se doute qu'elle a dû en voir des belles depuis le temps qu'elle est réanimatrice et devenue marshal pour intervenir sur les enquêtes. Elle avait aussi son caractère. Mais Mjöllnir tempérait avec son air calme et son sang froid impérial.

Les derniers jours d'enquête ont été durs et Brad n'avait pas dormi beaucoup non plus. Mais au moins ils avaient eu le privilège d'arrêter les vampires qui avaient massacré des adolescents, défiguré même. Il s'était retrouvé blessé sur le long du bras et avait été griffé à la cuisse aussi. Mais grâce à sa panthère nébuleuse il guérissait un peu plus vite. Au moins il n'avait pas été mordu.
Les risques du métier comme on dit.

Alors une fois rentré il avait très faim. Il commanda directement sur internet un petit-déjeuner complet à la française histoire de changer un peu des oeufs et du bacon. Puis il alla prendre une bonne grosse douche régénératrice pour ensuite refaire ses bandages. Bien entendu c'aurait été trop beau qu'il ait la paix pendant tout le temps de sa douche un faucheur est venu taper la discute avec lui. Mais depuis le monde des morts. Alors Brad l'ignorait un peu jusqu'à ce qu'il aille se poser pour prendre des notes sur son calepin. Là il commença à être vraiment lourd. Brad dégaina son katana et menaça le faucheur en posant sa lame sur sa gorge, lui demandant de la fermer. Le truc avec ce katana, c'est qu'il semble qu'il ait la particularité d'enfermer n'importe quelle âme dans la lame. Et les faucheurs ne sont pas une exception. Tout comme il pouvait aussi lui ordonner de se tirer fissa pour le laisser tranquille. Ce que le faucheur fit sans demander son reste pour retourner auprès de la Mort. Il rangea ensuite son katana et se leva en posant son carnet.

Lorsqu'on sonna à la porte Brad était en train de mettre son boxer, la serviette sur l'épaule droite. Toujours torse-nu, il tourna la tête vers la porte et plissa les yeux. La livraison de son petit déjeuner a été rapide. Il recommandera peut-être, si c'est bon... Il prit un de ses flingues et le coinça dans son boxer dans le dos et alla ouvrir la porte en tenant tout de même son arme sans réellement la sortir, quand il regarda dans le judas il reconnu La jeune femme de la dernière fois. Il ouvrit assez brusquement et assez grand pour qu'on le voit torse nu et regarda alors Julia. Il resta immobile un instant et la fixait en haussant un sourcil.

« Vous ici? »

Il ne s'attendait pas à la voir lui livrer son petit déjeuner, ni même à la revoir en réalité. Il relâcha sa main de son arme et la laissa tomber sur sa cuisse avant d'ouvrir un peu plus grand la porte pour la laisser entrer. Il alla chercher dans ses affaires un pantalon qu'il enfila rapidement. Puis passa une main dans ses cheveux pour enlever des mèches tombant sur son visage.

« Je ne m'attendais pas à vous voir. »

Il redressa la tête et se tourna pour la regarder de nouveau.
© 2981 12289 0
Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 15 Sep - 14:07
Julia beaumort
Un client inattendu

Julia regardait les fleurs vers la porte. Il y avait quantité d'insectes de toutes les couleurs. La demoiselle appréciait ces petits détails auxquels personne ne prêtait attention. Elle entendit la porte s'ouvrir et elle tourna la tête pour tomber sur un torse nu des plus attirant. elle se pinça les lèvres avec un petit sourire et remonta son regard jusqu'au visage de son vis à vis. Son sourire se transforma en étonnement le plus total. Notre rouquine ouvrit des grands yeux et aucun mot ne voulait sortir. Elle était totalement étonnée que ce soit Mjöllnir qui ouvre la porte. Elle vérifia le numéro sur la commande puis le numéro du lodge. Non c'était bien le numéro 40.
Julia reporta son regard sur Mjöllnir et ne pue s'empêcher de le toiser lentement. Il était tout de même incroyablement sexy. Lorsque son regard arriva à son boxer elle le remonta avec le rose aux joues. Son boxer le moulait et on peut dire que même comme ça il avait été gâté par la nature, alors qu'est-ce que ce serait s'il venait de se réveiller. Enfin... vous voyez ce que je veux dire...
Quoi qu'il en soit Julia n'osa pas entrer. Elle le regarda partir se rhabiller. Elle détailla son dos musclé jusqu'à son boxer. Outre le fait qu'il avait une arme coincé dedans, il avait une paire de fesses remarquablement attirante. Elle se mordit les lèvres puis secoua la tête pour regarder le sol. Mais qu'est-ce qu'elle pensait là !? Oh!
Elle avait le rose aux joues et releva la tête vers lui.

- Moi non plus je vous l'avoue. c'est une agréable surprise en tous cas... Enfin... Je veux dire que ça me fais assez plaisir de vous croiser....

Elle sourit timidement et regarda son carton de livraison puis reporta son regard sur le bel exorciste. Elle se recula d'un pas.

- Je suis désolée. Je peux pas faire ça. Je ne peut pas vous laisser manger ça en vous disant que c'est un petit déjeuner à la française. ça serait trahir mes origines et votre appétit.

Elle rit un peu. C'était pour le taquiner et en même temps elle était honteuse qu'ils osent appeler ça un petit déjeuner à la française. Les pâtisseries et viennoiseries n'avaient pas l'air au top et pas terriblement bonnes. Surtout que Julia en avaient cuisiné pendant la nuit entre deux livraisons. Elle en avait fait une centaine pour en déposer à une mamie à qui elle faisait les courses parfois. Elle se rapprocha timidement.

-Je pourrais vous ramener de vrai viennoiseries que j'ai faites cette nuit. Elles sont fraîches et authentiques. Et puis je pense qu'elles seront meilleur que ces trucs là... je pourrais aller très vite en passant par les enfers. C'est une amie qui m'a montré... Alors?

Elle lui sourit gentiment en haussant un sourcil interrogateur.
Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 15 Sep - 18:59
Mjöllnir Tovenaak
Livraison matinale



Elle le toisa, mais il ne releva pas. Ce qu'elle pouvait en tout cas remarquer, autre que ses formes saillantes, c'était toutes les cicatrices qu'il avait, récentes comme anciennes et les bandages qui avait. Le fait qu'il boite un peu aussi. À cause de ce coup de griffes à la cuisse. Dans une semaine ou deux il n'y aura déjà plus rien. Mais il fallait qu'il change régulièrement les pansements. Il rangea son Desert Eagle dans son holster avec son jumeau, puis il se tourna pour ranger un peu et mettre hors de vu ses documents personnels par méfiance.

Il fut néanmoins interpellé lorsqu'elle parla qu'elle ne pouvait pas lui faire manger ça... Brad se tourna vers elle et haussa un sourcil en se dirigeant vers elle. Intrigué.

« Comment ça? Vous travaillez pour une boîte qui fait de la publicité mensongère? »

Il lui prit le sac tout de même, et alla le poser sur la table de la pièce pour l'ouvrir. Et voir le contenu de la box en plissant les yeux. Il prit le croissant entre ses doigts et constata la dureté de la viennoiserie. Il soupira.

*C'est bien ma veine. Je me suis fait arnaqué. J'aurais dû prendre le service à l'hôtel et tant pis si c'était du bacon avec des oeufs. Qu'est-ce qu'elle vient de dire là?*

Brad avait inconsciemment resserré ses doigts sur le truc censé être un croissant qui se cassa limite en s'émiettant. Julia avait parlé de passer par les enfers pour aller chercher chez elle les viennoiseries qu'elle avait faite elle-même? Est-ce qu'elle était consciente qu'elle avait affaire à un exorciste?

« Vous êtes sacrément couillue de me dire un truc pareil. Vous avez de la chance que je ne sois plus en service... Eh bien... Quitte à utiliser le portail depuis les enfers pourquoi ne pas aller directement en France pour aller chercher pains au chocolats et un plaisir fraise/framboise/pistache tant que vous y êtes? »

Il avait l'air vachement sérieux et pourtant il rigolait à moitié. Il savait qu'elle était une démone. Après tout elle l'avait aidé à neutraliser une de ses comparse alors qu'elle aurait pu l'aider elle contre lui. De plus, elle ne lui avait réellement rien fait de mal. Chose qui était étrange pour un démon. En plus elle ne connaissait pas son vrai nom démoniaque jusqu'à ce que ce soit lui qui le lui dise. Autant dire que tout ça laissait quand même Mjöllnir perplexe. Il ne savait pas trop comment réagi avec elle. S'il devait être professionnel et de ce fait faire son boulot ou laisser couler. En la voyant rougir, il s'était dit qu'elle était  plus une jeune femme ordinaire qu'une démone et ça, ça le perturbait énormément. Prévoyant une excuse de la part de la demoiselle il reprit.

« C'était une boutade. Faites comme vous voulez. De toute façon je ne compte vraiment pas manger ces trucs infectes! »

Il trouva la bienveillance de lui sourire. Doux, apaisant et émit même un léger ricanement. Puis il rangea le truc émietté dans sa boite qu'il alla mettre à la poubelle et parti se laver les mains. Il alla ensuite téléphoner à la réception pour qu'on lui apporte jus d'orange, chocolat et café avec du lait en plus.

*Mais pourquoi je fais comme si nous allions prendre le petit déjeuner tous les deux, moi?! *

Il fronça les sourcils et revint vers Julia. Espérant qu'elle se soit décidée à faire ce qu'il faut. Il regarda dans sa direction.
© 2981 12289 0
Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 15 Sep - 22:57
Julia beaumort
Ni vu, ni connu...

Julia avait détaillé son corps d'Apolon et avait grimacé un peu en voyant ses cicatrices et fronça les sourcils en voyant les bandages frais. Elle se rendit compte qu'elle avait peut être parler un peu vite et la tête que tira Mjöllnir lui rappela qu'elle parlait à un exorciste. Elle ouvrit de grands yeux apeurés de la potentiel réaction de ce dit exorciste et elle se pinça les lèvres en baissant les yeux comme un enfant que l'on gronde après qu'il ait fait ou dit une bêtise. Elle releva la tête pour s'excuser mais il la prit de court en lui disant qu'il la taquinait. Son cœur se serra et son souffle s'arrêta. Elle ouvrit légèrement la bouche et soupira de soulagement. Elle sourit un peu en riant nerveusement. Julia se frotta la nuque et lorsqu'il lui tourna le dos pour jeter les choses qu'ils appelaient viennoiseries elle passa par les enfers rapidement et alla jusqu'à chez elle. Elle déposa son manteau pour avoir plus de liberté dans ses mouvement et aller plus vite. Elle prit rapidement les trois quarts des pâtisseries qu'elle avait faite et les mit dans un paquet. Elle prit aussi des bandes et du désinfectant dans ses poches.  Elle revint à sa place en quelques secondes par les enfers comme si de rien n'était. Elle avait oublié son manteau et se retrouvait en petits débardeur moulant et en jean large, taille basse et troué. Il était au téléphone et commandait des boissons.  Lorsqu'il se retourna elle lui tendit la boîte avec un petit sourire gêné et une bouille trop choux.

-Je pose ça où?

Elle entra tête basse, se mordant les lèvres. Elle déposa la boîte sur la table et l'ouvrit pour lui montrer la quantité et la qualité de ce qu'elle avait cuisiné.

- heu...Je sais qu'elle ne sont pas de France mais... j'espère que ça vous ira... au pire je pourrais toujours essayer d'aller là bas si ce n'est pas le cas...

Elle souriait timidement et rougit un peu. Elle ne voulait pas être impolie et elle voulait même s'excuser. Elle déposa les bandes de soins et le désinfectant sur la table.

-Je sais que vous devez en avoir mais ça part vite surtout avec le nombre de plaies que vous avez.... c'est pour vous remercier. Et si vous voulez de l'aide je le ferais avec honneur. J'ai été infirmière militaire durant la Seconde Guerre mondiale alors ça ne devrait pas être compliqué

Elle regarda les bandages de Mjöllnir et y vit du sang. Beaucoup de sang. Il était sûrement temps pour lui de les changer. C'était pour cette raison qu'elle lui avait proposé son aide. Elle sourit gentiment. Julia s'apprêtait à être repoussé et à partir. Elle baissa les yeux en allant vers la porte.
Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Ven 16 Sep - 1:12
Mjöllnir Tovenaak
Livraison matinale



Comme il s’y attendait, Julia avait pris une mine contrite et baissait la tête tout en cherchant à s’excuser. Et heureusement qu’il avait rattrapé le coup en disant qu’il rigolait. Un léger sourire s’était dessiné sur son visage alors qu’il allait jeter les viennoiseries et il l’entendit soupirer de soulagement. Seulement, quand il se retourna après avoir commandé toutes ces boissons et qu’il se dit qu’il n’allait certainement pas boire tout ça, il ne comprit pas tout de suite que Julia était parti. Ce n’est qu’en sentant un léger frisson le parcourir et entendit des murmures que Mjöllnir se tourna et vit Julia avec une boite dans les mains. Chose qui le surprit avant tout ne fut pas tant qu’elle avait fait le voyage en une fraction de seconde, enfin, du moins le temps qu’il avait le dos tourné. Seulement c’était le résidu que l’œil humain n’était pas censé percevoir qui lui donna des frissons.

Le regard de Brad se figea, ses pupilles se dilatèrent en voyant le résidu infernal du portail. Et le monde de l’autre côté, il y entendait même les cris et la voix de sa mère à travers. Du moins il l’avait cru. Cependant il ne se laissa pas duper par tout ça. Il savait que c’était un leurre pour l’attirer là-bas. Là où l’attendaient tous les démons qu’il avait exilés ou tué sur terre. Si un jour il devait mourir, il irait en enfer, ou son âme reviendrait à la mort en personne. Après tout, il semblait avoir sa vision, ou presque. Il se laissa tomber sur son lit, ayant comme une sorte de vertige, mais resta assit en se tenant avec son bras. Histoire de ne pas trop montrer son étourdissement, Brad releva la tête vers Julia qui commençait à partir et il fronça les sourcils.

* Quoi ?! Elle ramène autant de pâtisseries et elle s’en va comme une voleuse? Tssk ! Cette fille est vraiment étrange, en plus d’être super vieille. On ne dirait pas qu’elle ait vécu pendant la seconde guerre mondiale. Même avant d’ailleurs. On dirait une enfant, elle ne fait ni démone, ni vieille femme… C’est perturbant. *

« Vous me laissez avec toutes ces viennoiseries à manger ? C’est un peu du gâchis, j’ai beau avoir faim, je ne pourrais pas manger tout ceci. Restez… »

Il releva simplement les yeux vers la tête de Julia. Il n’avait de toute façon pas la force de bouger, il devait avoir perdu trop de sang, et même malgré les points de suture qu’il avait eu par les médecins avant de rentrer, il sentait que ça saignait. Il ramena son bras blessé contre son torse et détourna la tête pour regarder sa jambe blessé dont le sang était absorbé par le bandage. Merde, il s’était rouvert la plaie à force de marcher.

« S’il vous plait, restez… »

Il pouvait la remercier pour les bandages et les produits désinfectant en plus mais il ne dit rien. Il ferma les yeux et soupira. Puisqu’elle partait, il doutait qu’elle rebrousse chemin même en la suppliant de rester. Après tout, il était nécromancien, exécuteur et exorciste. Tout ce qui devrait la faire fuir. Alors qu’en plus il lui propose de rester manger avec lui…

*Pourquoi elle se fatiguerait. Elle a déjà fait l’effort de m’apporter un repas pour compenser celui qu’elle m’a livré. *

Il se releva lentement et se dirigea vers la porte. Au moment où Julia l’ouvrait, le garçon de chambre s’apprêtait à frapper à la porte du lodge et il avait sur un énorme plateau tout ce que Mjöllnir avait commandé. Il arriva au niveau de Julia et remerciant le garçon de chambre pour ensuite prendre le plateau. Regardant Julia du coin de l'oeil et laissant sortir ce dernier. Il verrait bien ce qu’elle fera. Mais lui alla poser le plateau sur la table et s’y installa en ouvrant la boîte qui avait l’air goûtue et appétissante surtout. Il se servit un jus d’orange qu’il but d’une traite pour reprendre de l’énergie, avec l’effort qu’il ne devrait pas faire. La fatigue commençait à lui peser lourd sur les épaules et ses blessures n’aidaient en rien. L’idée avait été de manger un bon petit déjeuner avant d’aller se coucher calmement.

© 2981 12289 0

Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Ven 16 Sep - 2:00
Julia beaumort
un petit dej',des soins et au lit!

Julia était prête à partir quand il lui demanda de rester. Elle se retourna et le vit un peu mal au point même si il essayait de le cacher. Il était assit sur le lit et le sang  sur les bandages était plus important. certaines plaies avaient dû se rouvrir avec ses mouvements. Elle fronça les sourcils et allait lui dire de rester assit quand elle entendit quelqu'un approché. Elle ouvrit la porte et tourna la tête pour voir le Room service avec une ribambelle de boissons. Elle allait prendre le plateau mais Mjöllnir le fit avant elle et alla s'installer à table. Elle le regarda dépitée qu'il continue de faire des connerie à bouger ainsi dans son état. Elle le suivit du regard et referma la porte. Elle le regarda un moment ainsi. Silencieuse. Puis elle s'avança en attachant ses cheveux. Elle prit une viennoiserie et la fourra dans sa bouche pour manger quelque chose. La demoiselle resta silencieuse et alla se laver les mains et les avant bras. En revenant elle lui sourit tendrement comme pour le rassurer. Il avait l'air vraiment fatigué.
Notre rouquine s'approcha de lui et lui fit un petit signe de tête pour lui signifier qu'il devait enlever son pantalon qui, d'ailleurs, était tâché de sang. Elle se mit à genoux devant lui et retira tout d'abord son bandage au bras elle regarda la plaie avec attention et serra les dents. Elle prit le désinfectant et lui en versa un peu sur le bras puis frotta avec la main avant de recommencer une deuxième fois. Ensuite elle prit une nouvelle bande et pinça les chaires pour rapprocher au plus près les deux bords de la plaie et y apposer le bandage qu'elle serra un peu plus que celui qu'elle avait retiré. Elle leva les yeux vers lui.

-Je suis désolée je sais que ce n'est pas agréable mais il faut ça pour que ça guérisse plus vite...

Elle rebaissa la tête et alla se relaver les mains et les avant bras avant de revenir s'occuper de sa cuisse. Elle fit les même gestes en rougissant quelque peu en caressant sa cuisse. Les blessures étaient assez profondes et les points de suture aidaient à condition que la chaire ne s'écarte pas. C'est pour cela quelle pinçait la plaie avant de serrer le bandage dessus. Elle lui expliqua ceci.
En faisant le bandage de la cuisse elle leva la tête vers lui avec un regard bienveillant. Elle regarda les viennoiseries avant que son ventre ne gargouille. Julia baissa les yeux en rougissant.

-Je suis désolée... est-ce que cela vous dérangerait de... m'en donner un morceau pendant que je fini...?

Elle était toute gênée de lui demander ça. Une fois celui-ci fini elle retourna se laver les mains pour s'occuper des autres plaies plus ou moins profondes. Une fois terminé elle retourna une énième fois se laver les mains. Elle s'assit avec lui à table en souriant se prenant une tasse de lait.

-Voilà qui est fait! Maintenant il faut que vous preniez des forces et que vous vous reposiez. Vue vos plaies je vais devoir recommencer dans une demie heure, trois quarts d'heure.... je peux vous demander ce qui vous a fait ça?

Oui elle comptait rester prendre soins de lui. Il avait voulut qu'elle reste alors qu'il assume. Elle sourit timidement et mangea un peu avant de boire son lait qui lui laissa une petite moustache qu'elle lécha avec volupté. Elle regardait le corps de Mjöllnir avec attention puis détourna le regard se disant que ça pouvait être gênant pour lui...
Elle releva les yeux dans les siens et sourit avec compassion et tendresse. Elle ne se sentait pas du tout mal à l'aise en sa présence et cela la troublait un peu car il était comme son ennemi naturel... et pourtant...
Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Ven 16 Sep - 12:14
Mjöllnir Tovenaak
Livraison matinale



Il faisait soudainement chaud dans le lodge... Et en même temps Brad avait froid. Il avait des frissons et son poil blanc se hérissait. L'exorciste avait réellement besoin de manger un peu et de se reposer pour guérir plus vite. Quand il vit Julia venir vers lui et lui faire sig e d'enlever son pantalon, il se contenta de le déboutonner. L'infirmière de la seconde guerre mondiale avait surement remarqué qu'il était pas bien et qu'il foutait su sang plein son pantalon. Il l'enleva tant bien que mal et il posa son bras droit sur la table, laissant le bras gauche à la jeune femme.

« Combien d'époques avez-vous vécu? »

Une simple question de curiosité. Mjöllnir était assez curieux parce que sa manière de le soigner ne ressemblait en rien à celles qu'il connaissait jusqu'à maintenant. Même qu'il pensa directement à ce qu'elle mette son doigt en feu sur les plaies pour cautériser les plaies histoire qu'elles de saignent plus. Son pouvoir pouvait être utile. Parce que là actuellement, elle avait beau être douce il serrait les dents et le poing droit tellement ça lui faisait mal. Il releva son poing pour le caler contre ses lèvres et ferma les yeux. Il était sage. On lui faisait des soins donc il ne bronchais pas à cela. Et il ne voyait rien de déplacé dans les gestes de Julia bien qu'il les surveille tout de même.

*Elle s'excuse encore... Mais il lui arrive une journée où elle ne dit pas pardon? *

Il soupira par les narines et ferma les yeux. Il eut un petit soubresaut et se remis dans sa chaise lorsque les mains de Julia touchèrent sa cuisse. Il rouvrit les yeux et se redressa un peu. Mais tendit la jambe pour la laisser s'occuper des soins et la regarda faire.

« Jamais il ne vous arrive de ne pas vous excuser? »

Il attrapa un croissant bien plus frais et tendre, il avait l'air vraiment appétissant. Il le coupa en morceaux au dessus de la table pour ne pas en foutre partout, maintenant que son bras gauche était soigné et il tendit le morceau de croissant à la demoiselle. C'était vraiment bizarre de faire ça. Nourrir quelqu'un qui le soignait. En l'occurrence une femme et en prime une démone. Mjöllnir la toisait. Il ne cillait pas, son regard avait la pupille dilatée. Il voyait Julia, mais à la fois Yulith'Ra. L'être de feu qui formait l'aura de la jeune femme.

La particularité de son regard était bien celui-ci. Il n'avait pas besoin de reconnaître à l'aura ou d'avoir un bouquin sous les yeux. Il voyait tout. Toutes les créatures qui passaient dans sa ligne de mire sous forme humaine il les voyait sous leur véritable apparence. Tout comme il voyait les esprits et les êtres de l'au-delà. Il avait donc plus de facilité à comprendre l'autre monde. Et surtout, il pouvait leur parler, voir où se trouvait une âme, où elle se déplaçait, etc. Il la regarda dans les yeux et vit des billes flamboyantes cette lueur de feu dans son regard de glace. Il avait l'impression de s'y brûler directement. Son âme consumée par le feu de cette jeune femme. Son coeur s'emballa brusquement et il se prit le front en refermant les yeux. Parfois sa vision était bien trop nette. Ça lui faisait des migraines horribles et parfois des nausées. Surtout qu'il y avait des créatures vraiment hideuses à voir. Il ne pouvait malheureusement pas contrôler ça.

*Ca y est je commence à vraiment me sentir mal.*

Il redonna une bouchée à Julia mais sa main était tremblante. Pas de peur, seulement qu'il n'arrivait plus à tenir et il mangea le reste du croissant, se servant un chocolat et il le but lentement. Il avait besoin de glucides. Lorsqu'il releva la tête il vit la moustache de lait de la demoiselle. Il trouva ça trop mignon mais ne fit pas fe remarque. Il se redressa un peu pour aller s'allonger sur le lit plutôt que rester assit qui lui donnait la nausée et roula sur le côté pour regarder Julia manger. Fixement...

« Merci pour les soins... »

*Elle doit recommencer dans trois quarts d'heure une heure? Ça veut dire qu'elle va rester me squatter toute la journée? Ma foi je ne suis pas contre mais je n'ai pas tellement confiance en elle non plus pour la laisser voguer dans ma chambre de la sorte. *

Il continua de la fixer et lança calmement.

« Vous pouvez rester, mais ne touchez pas à mes affaires! Et je le verrais si vous ne m'avez pas écouté. »

Ca sonnait un peu comme une menace et il était sérieux. Il l'écoutait, la fixait toujours. Il s'était posé mais étrangement son sommeil avait disparu. Il n'arriverait surement pas à dormir en sa présence quand bien même il était très fatigué.

«Ce sont des vampires... »

Il n'expliqua rien de plus. Elle n'avait pas besoin de savoir comment ça s'était déroulé et pourquoi. Les circonstances ne lui regardaient pas. Ça faisait partie de son métier.

© 2981 12289 0
Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Ven 16 Sep - 15:42
Julia beaumort
Une sieste bien mérité

Julia avait été délicate dans ses gestes. Elle avait bien pensé à suturer directement les chaires en une seule fois mais ça lui aurait fait trop mal et aurait pu provoquer un malaise. Elle décida d'être plus discrète et faisait des micro sutures quand elle passait sa main avec le désinfectant.
Combien d'époques? Tellement qu'elle avait arrêté de compter. Elle repensa à certaines. Plus où moins joyeuses.
Ne pas s'excuser? Pourquoi ferait elle une telle chose. Si ce qu'elle dit ou fait est gênant ou blessant lors elle s'excuse.

-Si je pense qu'il est nécessaire que je m'excuse je le fais.... je suis née au Moyen Âge en France dans la pauvreté. J'ai eu la chance d'avoir de bons maîtres et leur fille m'a éduqué aux bonnes manières quand j'ai eu 20 ans. J'ai du respect les personnes avec qui je suis polie. Donc oui il m'arrive de ne pas m'excuser avec les poivrots du bar où je bosse à mi temps... la réponse vous convient?

Elle lui sourit agréablement et le remercia pour les bouts de croissant. Et resta attentive à chaque détail qui pourrait dénoter une aggravation de son état. Elle releva les vertiges et les tremblements. Elle finit de manger et s'essuya les mains pour venir poser sa main sur son front. Elle fronça les sourcils. Elle prit délicatement son poignet pour y apposer ses lèvres. Il était brûlant et son rythme cardiaque était instable. Elle le laissa tranquille et se dirigea vers la salle de bain où elle prit un gant de toilette qu'elle humidifia et elle revint lui éponger le visage.
Julia sourit à sa "menace".

-Je ne compte pas fouiller dans vos affaires... il faut vous reposer maintenant. Essayez de dormir un peu...

Julia lui appliqua le gant de toilette sur la nuque et alla débarrasser la table et ranger ce qu'il y avait à ranger et fit tout ça en silence avant de venir s'installer dans un fauteuil en face de lui et s'y accouder, posant sa tête dans sa main. Elle le surveillait avec bienveillance et s'occupa d'enlever le gant et de sécher son cou reprenant au passage sa température puis elle se réinstalla jusqu'à ce qu'il soit temps de rechanger ses bandages. Elle se leva pour venir caresser sa main délicatement.

-Monsieur Foster..?il faut que je refasse vos bandages... vous pouvez rester allongé si vous préférez..?

Elle alla se laver les mains en attendant qu'il se réveille totalement.
Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 22 Sep - 16:30
Mjöllnir Tovenaak
Une infirmière à domicile...




Julia s'expliqua, sur le fait qu'elle s'excusait quand, pour elle, il y en avait a nécessité. Seulement des fois ça n'était réellement pas nécessaire alors c'était un peu éreintant de toujours l'entendre s'excuser à tout va et parfois pour rien, même quand ce n'était pas de sa faute. Il somnola, mais ne dormait pas. Il la regardait fixement, son regard suivait ses moindres déplacement, ses moindres gestes. Comme un animal blessé aux aguets de tout ce qui l'entoure.

*Elle est née au Moyen-âge... Ca a quelque chose de déstabilisant de savoir qu'elle est si jeune et qu'elle a vécu au moyen âge. J'en viens à penser comment elle a fait pour survivre tout ce temps avec l'église bien plus implanté dans les mœurs et les coutumes de l'époque, et surtout avec son caractère. Comment, avec son caractère, a-t-elle réussit à rester la même? son sourire est perturbant. C'est une démone, et pourtant elle semble si innocente, si pure. Elle me perturbe. Je n'arrive pas à la comprendre, ni à savoir pourquoi quand je la regarde sourire j'en ai des palpitations. *

Il ferma les yeux, rassuré par ses propos, comme s'il avait confiance en ce qu'elle lui avait dit. Il les garda mi-clos néanmoins, comme, dans la lune, le regard vide, fixant un point invisible. Il était parti loin. Très loin. Silencieux comme un mort. Il somnola. Puis vint le moment où Julia dû le réveiller pour s'occuper de lui. Il transpirait, il avait chaud et en même temps des frissons. Il se réveilla et ouvrit grand ses yeux lorsque Julia vint le réveiller. Retirant brusquement sa main en se redressant. Ne se souvenant plus qu'elle avait été là sur l'instant. Il la fixa longuement. Son mutisme avait de quoi être angoissant, d'autant que son regard froid était déroutant. Il avait eut un temps d'absence où la jeune femme avait commencé à s'occuper de lui. Ce frisson soudain, ça devait être à cause du gant qu'elle lui avait mit sur la nuque un peu plus tôt. Brad resta immobile, silencieux et distant un instant. Sur ses gardes comme un animal effrayé. Il aurait presque grondé pour l'intimer de partir. Il finit par se détendre de nouveau et se réinstalla calmement en enlevant la couverture sur lui.

« Excusez-moi... »

Il se détendit un peu et se remit en place calmement. Glissant sur les draps du lit, la mine fatiguée. Il se laissa donc soigner par la demoiselle. La tête dans le gaz.

© 2981 12289 0
Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Jeu 22 Sep - 22:23
Julia beaumort
Julia revient du coin cuisine rapidement alors qu'il s'était lever si brusquement. Il ne fallait pas qu'il fasse de tel mouvement brusque. Il allait rouvrir les plaies. Lorsqu'elle arriva auprès du lit elle se rendit compte qu'il n'était pas vraiment là. Comme si il était réveillé mais qu'un cauchemar le retenait dans le royaume des songes.
La demoiselle s'agenouilla près du lit et se posa. Un bras tendu vers lui, donc le bout des doigts caressaient sagement ceux de Mjöllnir, et l'autre, plié sur lequel elle posa sa tête. Elle le regardait d'un air doux et apaisant et lui sourit agréablement. Ses caresses étaient chastes et n'avaient pour but que de le rassurer sur ses intentions.
Son regard... il était abyssal et elle avait presque l'impression de s'y noyer. Elle le rassurait dans des chuchotements dont la douceur dans le ton était semblable à de la soie légère. Elle lui souriait toujours.

-Tout va bien, je suis là.... vous ne craignez rien... vous êtes bien trop fort pour ça.... ce n'est pas une petite fièvre qui va avoir raison de vous... je vous en prie...

Elle ne savait pas pourquoi elle disait ça mais ça lui venait du fond du coeur... elle ne savait pas d'où ce sentiment lui venait mais elle se sentait impuissante et elle avait peur... mais de quoi?
Lorsqu'il "reprit conscience" elle eu un soulagement infini et soupira. Maintenant c'était clair. Elle avait eu peur de le perdre et tout son être en fut bouleversé. Comment est ce possible?  Qu'est ce qui n'allait pas chez elle? C'est un exorciste putain! Mais déjà pourquoi était elle restée?  Comme si il pourrait un jour être ami ou plus.... plus?! Ô dieu!  C'était donc plus grave que ce qu'elle pensait... serait ce possible qu'elle... qu'elle l'aime?
Elle secoua la tête pour se reconcentrer lorsqu'il s'excusa.  Elle lui sourit timidement et fit non de la tête pour lui signifier que ce n'était rien.
La rouquine se releva pour venir prendre sa température. Il était brûlant et en sueur. Il était mal en point et ça se voyait. Le pauvre. Elle avait envie de le prendre dans ses bras. Mais quelle idée idiote allait encore lui traverser l'esprit ?!
Elle lui fit les soins dont il avait besoin avec beaucoup plus de délicatesse.

- Voilà... vous pouvez vous recoucher tranquillement. Une fois que vous vous serez rendormie j'irais chercher quelque chose pour que vous alliez mieux et je reviens. Vous avez beaucoup de fièvre...

Elle l'aida à se mettre à l'aise dans le lit et lui sourit agréablement. Elle reprit le gant humide et vint s'asseoir près de lui. Elle lui épongea le visage et le cou.

- Ça vous fait du bien?

Elle était attentionnée dans ses gestes et ses paroles. Elle irait chercher un bouillon plus tard....
Messages
Messages : 68
Date d'inscription : 18/03/2016
Race : Ifrit
Emploi : Serveuse
Serveur/Serveuse
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Ven 23 Sep - 12:24
Mjöllnir Tovenaak
Une infirmière à domicile...



Il se calma sous les paroles et les caresses de la jeune femme. Puis il ferma les yeux. Sa respiration redevint plus lente plus calme. Il sombra à nouveau dans le sommeil. Il était fort, certes, mais terriblement seul et ce genre d'attention de la part de Julia avait réellement eut pour effet de l'apaiser. Il avait l'impression d'être auprès de sa mère. Elle prenait toujours soin de lui avec tant de délicatesse quand elle n'était pas stricte dans ses apprentissages de nécromancie. Elle lui manquait terriblement dans ce genre de moments.

*Pourquoi agit-elle de la sorte. Je suis un chasseur, un exorciste, je n'ai pas de mérite à obtenir telle attention de sa part. *

Pourquoi? Là était la question. Elle aurait très bien pu partir et le laisser dès qu'elle eut terminé ses pansements. Pourtant elle était restée il fronça les sourcils, rouvrit les yeux, ses pupilles dilatées, il avait l'impression de rêver sans vraiment comprendre pourquoi son coeur s'emballait si soudainement. Qu'est-ce qu'elle irait chercher exactement? Qu'avait-il? Il se sentait tellement chaud. Il avait l'impression de délirer. C'est souvent le cas quand on est fébrile. Brad la regarda. Ses pupilles semblaient reprendre une certaine teinte de lucidité.

« Pourquoi faites-vous tout ceci pour moi? Je m'en serais remis, vous n'êtes pas obligée de rester. Je suis... Votre ennemi. »


Il chassait les démons et pourtant cette démone là n'était ni agressive ni rancunière. Elle pouvait à tout moment le tuer vu son état. Il avait besoin de boire quelque chose, il se sentait avoir des vertiges sans comprendre pourquoi. Il avait trop forcé sur ses blessures. Il ferma les yeux et sombra de nouveau. Inerte et calme. Brad n'avait pas eut le temps d'entendre le reste, ni même la réponse de Julia. Il dormait profondément. Il en avait besoin. Vraiment. Ce fut ses rêves qui l'emportèrent dans les ténèbres de la nuit. Parce-que oui, Brad est somnambule et lorsqu'il sombre dans un trop profond sommeil, il est souvent sujet à quelques possessions. Le soir venu, ce fut un esprit qui pris possession de son corps. Le chasseur s'était levé de son lit brusquement. Il était resté debout devant le lit durant deux bonnes heures. Avant de partir prendre un couteau qui traînait sur le divant.
© 2981 12289 0
Messages
Messages : 48
Date d'inscription : 10/07/2016
Exécuteur/Exécutrice
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir] Aujourd'hui à 4:50
Contenu sponsorisé
Messages
Livraison à l'hôtel de luxe [PV Mjöllnir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Délai de livraison ...
» Fabuleux voyage du Sultan - Royal de Luxe au Havre
» Je veux vivre dans le luxe mais pas sans toi (Pv Nyuwa)
» Dans un hôtel de luxe, nuit de noce ![Délire, PV ELISE xD]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Résidences-
Sauter vers: