Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
MessageSujet: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mer 25 Mai - 15:18
Björn

Et si ce n'était pas la dernière danse

Zeck & Björn

Marchal ? Marshal ! Je le regardais, légèrement choquée, c'était bien ma veine ça..Un marshall fédéral.. Merde, on pouvait dire que je ne l'avais pas vu venir du tout...  Je le détaillais machinalement, comment j'avais pus ? Un marshall.. Oh mon Dieu.. Je déglutissais , plus si sûre de moi là.. Bon ce n'était qu'un humain, mais il avait le droit de vie ou de mort sur moi, alors oui ça me faisait un peu .. J'étais inquiète..

Ma main passa dans ma chevelure, la disciplinant un instant avant qu'elle n'en fasse qu'à sa guise une fois de plus. Il avait bon avoir parler à la jeune fille, celle ci continuait de me regarder avec dégoût, qu'avais je réellement fait pour qu'elle m'injurie comme ça ?


Restez poli, je ne vous ai rien fait.. Je n'y peux rien si les gosses ne le branchent pas



Je devenais un brin bougonne, je restais une femme et me faire insulter entre autre de macchabée sur pattes ne me plaisait pas tant que ça, ni même de sangsue et autres qualificatifs que je vous épargnerais. Il s 'éloignait avec la gamine et je restais là, plantée sur le trottoir comme une idiote. Pourquoi est ce que j'irais là bas ? Dans cet endroit, juste … Pour le revoir... ? Mes dents rencontrèrent ma lèvres inférieure et je la mordis fortement. Je ne comprenais pas pourquoi j'avais cette envie d'y aller. Tout ça pour un simple humain..

Un humain qui m'avait aidé, un humain avec des principes, et un humain bien trop sexy pour moi…

Soupirant à nouveau je me dirigeais dans une ruelle et je « décollais » purement et simplement, je le suivis un peu par la voie des airs, me rendant compte de l'endroit où il allait je le laissais en paix, continuant de léviter, je me posais sur l'un des toits les plus haut de Saint Louis et j'admirais la vue. Autant dire que j'y restais un long moment avant que deux petits ne me revinrent en tête « plume noire ».Je ne savais toujours pas quoi faire...Il avait été gentil avec moi et il voulait clairement me revoir. Il savait ce que j'étais aussi. Je me demandais si c'était bien prudent malgré tout.

Je passais par chez moi, prenant le temps de me changer et de reprendre une lame ou deux en plus, ce qui c'était passé cette nuit m'avait clairement refroidit. Enfilant un jeans noirs que j'enserrais aux chevilles dans des bottines de cuir, je passais un débardeur rouge  avec une belle dentelle sur le pourtour. Me décidant pour ma veste de daim ,  elle aussi noire. Machinalement je relevais mes cheveux en une queue de cheval assez pratique si je devais bouger rapidement. Et je me rendis dans ce lieux que je ne connaissais pas, à l'entré je le demandait et on me conduisit dans un salon privé. Je n'avais presque plus rien à avoir avec la vampire de tout à l'heure, le charme de la soirée était un peu passé et j'étais redevenu moi. Sans faux semblants, sans apparat. Rien que moi et mes lames. C'était déjà pas mal...

DEV NERD GIRL

Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mer 25 Mai - 19:51
Zeck Skyhigh




The Death Game (suite) I stand, with both arms, folded, under my chest 'cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left. Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed, never gonna stop 'til I catch my breath. Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed and then I'll do it all again.
Tout ce que la gamine avait dit, Zeck l’avait retenu contre elle. Tentative de meurtre prémédité avec témoins, dont lui, harcèlement verbal par la même occasion et comportement à risque avec en prime consommation d’alcool et dévergondage alors qu’elle était mineure. Ça en faisait du caviar dans le casier judiciaire. Et elle n’était pas sortie de l’auberge. Elle allait se retrouver avec un suivi psychologique, mais en plus aller en maison de correction et être sérieusement surveillée. Bref, il avait passé un moment avec elle le temps de faire toute la déposition et son rapport sur la situation, et autant le dire, il n’était absolument pas gentil du tout. Quand il fallait punir des personnes prises sur le fait, c’était certain qu’il ne laisserait rien passer. Autant plus tôt il aurait pu lui faire une fleur parce que voilà, il savait qu’elle était mineure et qu’elle buvait de l’alcool malgré ça. Mais comme il n’était pas censé être en service il avait laissé passer.

C’est donc après cet aparté que Zeck laissa son collègue en service prendre le relais tandis qu’il se rendait à la Plume Noire, plus près du commissariat et surtout il était un peu un habitué. N’ayant pas pris la peine de se changer, il avait gardé ses habits où il avait déjà ses armes de planquées au cas où. Il n’avait pas pris son bâton en argent et l’avait laissé au poste. Il n’avait pas forcément besoin de ça pour se défendre. Il gardait néanmoins son holster sous sa veste, par-dessus son  haut sans manches et avec un autre T-Shirt par-dessus. Et encore avec sa veste en cuir au-dessus de toute cette couche.

En entrant dans le restaurant bar, il salua comme à son habitude la gérante qui se faisait passer pour une employée tout ce qu’il y a de plus simple. Et lui demanda s’il lui était possible de prendre une salle privée pour être tranquille. Ce soir en prime, c’était soirée swing, parce qu’il y avait un groupe d’électro swing qui mettait l’ambiance dans la salle. Bien moins bruyant et plus tranquille que la Danse Macabre.

Une fois dans la salle, il demanda à ce qu’on fasse venir une charmante rouquine qui demanderait après lui, assurément. Et il alla tranquillement dans la salle en attendant l’arrivée de cette demoiselle. Plus il regardait sa montre à gousset, plus le temps passait lentement. Et il se demandait vraiment si elle viendrait.  C’était pourtant ridicule. Il ne connaissait même pas son nom, comment pourrait-elle revenir après cet incident de ce soir, et surtout, il avait montré qu’il était flic. C’est pour ça qu’il sortait en général en étant incognito à ce sujet, mais là il avait tout foiré, et il n’était pas un sale flic qui laissait faire sans rien dire. Non. Il était de ceux qui étaient rejetés à cause de sa différence. Mal vu également à cause de ses pouvoirs occultes. Il ne les dévoilait pas comme ça et seulement quand il était réellement en danger. Le reste du temps, il lui arrivait de maîtriser n’importe qui et n’importe quoi avec ses arts martiaux. Ni plus, ni moins. Alors cette Vampirella, il la comprenait que trop bien. Parce qu’ils avaient beau être différents, ils n’étaient pas tous des monstres. L’homme, était bien plus monstrueux que les pires des démons.

Ce fut quand la rouquine entra alors dans la salle, guidée par un des  serveurs que le visage de Zeck s’illumina d’un large sourire. Ravis, et finalement surprit qu’elle ne se soit pas défilée. Il se leva pour venir à sa rencontre. Agréablement surpris, le huckster ne se focalisa pas sur son changement vestimentaire. Mais la trouvait toujours aussi charmante. Il vint lui prendre les mains et baiser le dos de chacune d’elles en la regardant avec un regard intense. Il prit ensuite la commande de la nouvelle arrivante et la sienne pour laisser le serveur repartir. Galant, bien plus qu’il n’aurait pu y paraître. Zeck était un homme d’une autre époque qui gardait certaines convictions bien ancrées.

«Ce me fait réellement plaisir que vous soyez venue.»

© 2981 12289 0
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Dim 29 Mai - 12:06
Björn

Et si ce n'était pas la dernière danse

Zeck & Björn

J' avait été un peu impressionnée, enfin un peu.. Bon ok j'avais été impressionnée par cet homme, parce qu'il n'avait pas hésité à prendre ma défense parce que ça me faisait bizarre qu'on le fasse. Parce que j'avais trouvé que sa façon de faire datait d’une autre époque. Et je ne savais pas pourquoi ça me plaisait. Alors du coup j'étais venu à ce rendez vous improvisé. Bien sûr que j'avais hésité. Il était flic.

Je regardais l'endroit où on m'introduit. Voila que j'étais vaguement nerveuse, non mais n'importe quoi. Heureusement que je ne respirais plus, cela m'aurait sûrement trahis. Quoique j'avais du mal à cacher ce que je ressentais, c'était étrange quand on songeais à l'âge que j'avais. Mais j'étais comme ça. Toujours un peu humaine, il fallait croire. Mon regard se porta sur lui. Il ne s'était pas changer, peut-être que c'était normal..je n'aurais peut-être pas du le faire mais tant pis.

Je m'approchais de lui, remerciant la personne qui m'avait conduit jusqu'au Marshall.. Marsahll fédéral..Mh.. Je le regardais faire ce baise-main..Qu'est ce que je disais ? Une autre époque. Je le laissais me guider et commander, pour lui parce que pour moi.. Bref vous voyez ce qu je veux dire. Une fois installée, je le regardais avec un peu d'amusement.

Tant mieux alors.



J’espérais ne pas regretter d'être venu, mais mon instinct me soufflait que ça ne serait pas le cas. Que peut-être je pourrais profiter de cette soirée, de cette nuit plutôt et de sa compagnie. Souriant un peu plus je retirais ma veste la posant à mes côté et je remontais un peu les manche de mon pull jusqu'à mes coudes. Ainsi, je me sentais un peu plus à l'aise.

Dois-je comprendre que vous êtes pro-vampire et que vous ne nous considérez pas comme des montres assoiffés de sang dont il faudrait se débarrasser immédiatement ?



Mis non je ne mettais pas les pieds dans le plats, je voulais être sûre de ne pas avoir de soucis avec cet homme. Il savait ce que j'étais, je savais qu'il était Marshall, j’espérais que dans notre cas,e t pour notre nuit ensemble, que ça n'allait pas être incompatible. A nouveau je me mis à regarder autour de nous, tout en le guettant du coin de l’œil. J'étais très droit dans ma posture, aux aguets pour ne pas changer.

Un salon privé au fait mh ?



J'eus un petit sourire un peu taquine pour le coup, je me demandais jusqu'à quel point ce salon pouvait être privé....

DEV NERD GIRL

Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Lun 30 Mai - 7:38
Zeck Skyhigh




The Death Game (suite) I stand, with both arms, folded, under my chest 'cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left. Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed, never gonna stop 'til I catch my breath. Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed and then I'll do it all again.
Oui bon. Zeck était un peu vieux jeu sur les bords mais il aimait garder ses manières d'un autre temps. Ce qui a tendance à s'oublier avec le temps. Et puis... À l'époque où il est né il avait apprit que la galanterie était toujours mieux que le rustre de l'ouest qui touchait sans demander. Pour certains, Zeck était un vieux maniéré et un peu barbant, mais la plupart des femmes aiment les gentlemans. Moins les flics en revanche. Et il y a deux raisons pour lesquelles Zeck n'est pas en couple, la première c'est parce qu'il préfère profiter d'un bon moment éphémère plutôt que de rentrer dans une routine chiante et avec prises de têtes, la deuxième est qu'il est Marshall et qu'il risque sa vie a longueur de temps, il a des horraires à chier et qu'il est plus souvent au bureau que chez lui. Et le plus important, il aime son boulot et ne changera pas pour une amourette.

En revanche, face à un être éternel, il se dit que les choses pourraient être différentes. Le huckster détailla sans s'en cacher la vampire en face de lui. On leur apporta rapidement la boisson et une petite collation pour l'apéritif. La question de la rouquine fit rire Zeck, un léger rire bref. Il secoua la tête et s'adossa à sa chaise en croisant une jambe en équerre sur l'autre, appuyant ses coudes contre ses cuisses pour joindre ses doigts. La pose du flic qui met les gens à table en salle d'interrogatoire. Il s'expliqua avec un sourire amusé.

« Sachez très chère que je suis plus spécialisé dans les esprits que dans les vampires. Ensuite, si la loi pour la bonne entente avec les créatures a été adoptée, c'est pour faire en sorte qu'on ne vous tue pas à vue pour une simple question de jalousie ou tout autre point de vue divergent avec un lambda. Après, il est de mon devoir de protéger aussi bien des humains que des créatures surnaturelles, parce que la discrimination touche aussi les humains qui sortent du moule. »

Il se rendit compte de la position qu'il avait prise, sur le qui-vive comme lorsqu'il interrogeait un suspect et baissa sa jambe pour prendre une attitude plus détendue. Souriant toujours un peu. Il reprit:

« J'ai tué bon nombre de créatures sanguinaires, et parfois pires qu'un vampire. Mais sachez qu'il y avait d'autres vampires ce soir dans la boîte, et que ça aurait pu tourner en un véritable bain de sang si cette fille vous aurait touchée. Vous avez montré que le "monstre sanguinaire", comme vous dites, peut faire preuve de bon sens. Vous gardez votre côté humain, que vous le vouliez ou non. Et puis je doute que votre maître aurait apprécié que l'on vous tue. »

Au moins il ne passait pas par quatre chemins pour expliquer les choses. Il se permit de prendre son verre pour trinquer avec elle.

« Ce qui est fait n'est plus à faire. À notre deuxième partie de la soirée... »

Il bu ensuite et sourit en l'observant jeter un coup d'oeil autour d'elle. Puis il lui répondit tout aussi calmement. Haussant un peu les épaules d'un air amusé.

« Je me suis dit que le salon privé sera une meilleure chose pour se détendre que d'être aux aguets toute la nuit dans une faune sauvage. »

Il lui fit un petit clin d'oeil. Son air charmeur jouait pas mal sur sa frimousse. Mais c'est surtout qu'il avait envie d'être tranquille et pour le coup il avait trouvé LA partenaire idéale pour cette nuit. Zeck comptait bien en profiter et se détendre.
© 2981 12289 0
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mer 8 Juin - 11:07
Björn

Et si ce n'était pas la dernière danse

Zeck & Björn

Je ne suis pas sûr d'être née à la bonne époque pour parler de la galanterie, je l'ai découverte bien après d'ailleurs, pas que nous en étions totalement dénué, mais c'était comme ça. J'esquissais un sourire un peu amusée à cette pensée.

Parfois mon époque me manquait, parfois pas du tout. Je n'aimais pas y penser... A quoi bon penser au passé ? On ne pouvait ni revenir en arrière, ni le changer, autant se concentrer sur le futur et le présent. Et le présent que j'avais en face de moi était terriblement sexy...

Je n'avais pas rencontré si souvent que ça des flics, et c'était ce qu'il était. Ça me perturbait un peu, mais pas tant que ça, c'était peut être ce qu'il représentait ? Possible, ou même la façon dont à cet instant il me regardait, dont il s'exprimait, mais surtout cette position qui me mit un instant sur la défensive. Je l'écoutais, pensait-il vraiment tout ce qu'il me disait ? Peut-être bien. Ce n'était pas si facile que ça finalement, d'essayer de comprendre ce qu'il pensait. Pourquoi j'essayais en plus.. ?

On dirait un discours apprit par cœur, dégoulinant de bonne volonté mais on sait tous les deux qu'on nous considéra toujours comme des monstres se nourrissant de sang. Je doute aussi que... Mon maître apprécie..



J'étais toujours un peu amusée quand on me parlait de mon maître, celui qui m'avait crée, était mort et à présent Jean Claude allait le devenir, j'étais plus âgée que lui, je n'avais peut-être pas autant de pouvoir mais j'étais haut sur la liste , mais ça très peu de gens le savaient. Lui oui, je ne voyais pas pourquoi je lui cacherais mes possibilités. Si cela pouvait l'aider alors j'aiderais. J'étais à son service en quelque sorte ...Mais passons là, la partie boulot de ma vie.

Je détaillais à nouveau le Marshall, je trinquais avec lui, du sang pour moi, cela me surprenait un peu, ils servaient ce genre de boisson ici alors... C'était très intéressant à savoir, bien que j'aimais particulièrement boire directement à la source.. . Et non en pensant à ça, je ne regardais pas le cou du Marshall, en fait mon regard était plus rivé au sien que sur sa jugulaire. Fronçant un peu le nez, je me relevais, retirant ma veste pour la poser là où j'étais assise un instant plutôt, mon verre posé sur la table basse, je le détaille un moment et puis je viens m'installer tout simplement à califourchon , face à lui .

L'idée que ce salon soit privé, me plaît beaucoup...



J'esquissais un sourire un peu taquine, une peu sérieuse, ma main se posa sur le torse en face de moi, j'étais un peu obligé de relever mon regard, mais c'était souvent le cas avec les gens, ils ne se méfiaient jamais à cause de ma taille, comme si j'étais aussi faible que je le laissais voir, je ne laissais pas voir que j'étais faible, parce que je ne l'étais pas ! Je le fixais donc, avec un sourire aux lèvres.

Tu me dois une autre danse marshall..



Ma main était juste en dessous de son nombril, cette endroit à la lisière du bas ventre, caressant le rebord de son pantalon, je ne cachais rien de mes attentions, aussi franche qu'il l'avait été avec moi un peu plutôt. On était deux adultes tout à fait conscient de cette attirance qu'il y avait entre nous, humain, vampire, peut importait dans le fond non ?

DEV NERD GIRL

Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Ven 10 Juin - 9:11
Zeck Skyhigh




The Death Game (suite) I stand, with both arms, folded, under my chest 'cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left. Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed, never gonna stop 'til I catch my breath. Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed and then I'll do it all again.
La rouquine semblait croire que Zeck avait répété ces mots jusqu’à les retenir, comme un discours apprit par Coeur. Seulement il pensait bien tout ce qu’il venait de dire. Et la remarque de la vampirella en face de lui le fit ricaner légèrement. Il pencha un peu la tête sur le côté et lança alors :

«Vous ne devriez pas sous-estimer les humains très chère. Ils sont parfois plus monstrueux que le plus sanguinaire des vampires ! »

Mais il y en avait aussi qui savaient faire preuve de compassion et de compréhension pour les créatures comme elle, ou même les métamorphes ou quoi que ce soit d’autre. Certains vivaient très bien une relation amoureuse avec un vampire. Seulement, d’autre étaient contre et foutaient le bordel dans cette relation de bonne entente, que ce soit bien d’un côté ou d’un autre. Ils ont tendance à penser être maître de tout, c’est dingue à quel point le pouvoir et le rang donnent des énormes balais dans le cul ! Au point de ne même plus penser que tous ont une part d’humanité en eux, qu’ils soient monstre, ou homme d’affaire.

Mais peu importait pour le moment, la réflexion n’était pas d’actualité pour le moment. Il se prenait déjà la tête avec son enquête sur les meurtres rituels actuels, il n’allait pas continuer plus. Il était là pour se détendre et faire en sorte de passer une bonne soirée. D’ailleurs, il remarqua bien assez vite que la femme en face de lui le détaillait du regard, il ne se pria pas non plus pour le faire également jusqu’à ce qu’elle vienne se mettre à califourchon sur lui. Lui faisant face. Pas non plus surprit des masses, il sourit et regarda la vampire avec un sourire charmeur. Haussant un sourcil par la même occasion. voilà qu'il se retrouvait avec elle sur ses genoux, et franchement, il commençait à être tout émoustillé dans cette histoire. Autant être clair, elle savait ce qu'elle voulait et n'y passait pas par quatre chemins, ce qui plut grandement au marshal.

«Tout dépend du type de danse que vous souhaitez faire, ma belle! Un peu de Madison? Ou du rodéo? »

Zeck ricana, amusé. Il caressa son bras, tandis qu’il frissonnait au passage des doigts de la vampirette sur la ceinture de son jean. Il la regardait avec un air amusé, et provocant. Aussi désireux de danser d’une toute autre manière avec elle. Après tout, il était là pour s’amuser, alors autant en profiter toute la nuit.

«Comment je peux vous appeler?»

Zeck lui avait donné le sien, enfin, il n’avait pas eu trop le choix non plus, mais il aimait bien savoir à qui il avait affaire tout de même. Ce n’est donc qu’après qu’elle eut donné son nom que le marshal se redressa un peu pour venir l’embrasser de façon sensuelle. Ils étaient adultes après tout. Et les rancarts ce n’était pas son truc. Il aimait profiter le temps d’un soir, alors s’il ne pouvait pas se détendre en une nuit avec une femme quel intérêt de devoir mettre la langue au troisième rendez-vous alors qu’avec quelqu’un autant attiré par son corps il pouvait le faire dès le premier, et peu importait son rang, ou ce qu’elle était. Bon, ok, il était moins chaud pour faire ça avec une lycanthrope, parce qu’il n’avait pas tellement envie de virer poilu une fois par mois aussi. Non, les métamorphes et les lycans, ce n'était vraiment pas sa tasse te thé. Alors il évitait. Mais une vampirella qui n'utilisait pas son hypnose pour le séduire et qui, apparemment semblait être séduite par son propre physique, là, il ne disait pas non du tout. Il était même carrément pour.
© 2981 12289 0
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Dim 26 Juin - 14:20
Björn

Et si ce n'était pas la dernière danse

Zeck & Björn

Le fait qu'il soit Marshal, finalement, ne posait pas de réel problème. J'avais envie de lui, à quoi bon m'en cacher et je sentais bien que l'envie tétait réciproque,pourquoi se priver et tergiverser pendant 107ans ? Cela ne servait strictement à rien. Il ne m'avait d’ailleurs pas repoussé quand je me suis assise sur lui,il ne semblait pas non plus mal à l'aise. Un autre bon point, bien que je ne les compte pas, c'était plutôt une façon de penser en vérité, un peu étrange mais cela restait la mienne.

Mes mains sur lui, me firent frissonner, je devinais sous ce haut un torse musclé, un torse comme je les aimais, viril mais pas trop. Des muscles biens dessinés que je prendrais plaisir à regarder avec un jeu d'ombres..

Je pensais à une danse un peu plus..Sensuelle.. Un tango peut-être...



Je ponctuais ma phrase d'un sourire invitant et 'un regard très coquin, lui aussi jouait avec moi, je ne faisais que lui rendre l'appareil. Quoi de plus normal.

Appelez moi Björn, c'est comme ça qu'on m'appelle..



C'était mon nom de vampire, pour l'autre, le vrai, celui que j'avais il y a des siècles de cela, je ne sais pas si je lui donnerais. Je ne le donnais pas comme ça, c'était quelque chose de très intime. Une part de moi, que je ne voulais pas forcement dévoiler. Pas comme ça en tout cas. Mes yeux se fermèrent un peu quand ses lèvres touchèrent les miennes, posant une main sur sa nuque, le pressant un peu plus contre moi alors que je répondais avec langueur à son jeu de langue, mes doigts, eux caressant sa nuque, puis remontèrent dans sa chevelure, s'entremêlant à elle. Je me sentais divinement bien là, et je comptais bien en profiter au maximum. Il était aussi farouche que moi et ça ne me déplaisait pas. Mon autre main s'aventura à tirer un peu sur son haut, dévoilant un peu de peau pour venir la caresser de ma mains libre, il était si chaud là tout contre moi. C'était vraiment enivrant. Je lâchais es lèvres, il fallait bien qu'il respire non ? Pour venir poser les miens sur son cou, là où je sentais pulser son sang, je frottais délicatement mon bout de nez contre sa jugulaire, avant d'y déposer un baiser puis lentement de me glisser entre ses cuisses avec un petit sourire taquin.

Mes doigts s'activèrent pour déboutonner son pantalon puis pour en sortir son membre, que je me mi à caresser avec lenteur, ne le quittant pas des yeux, je savourait sa douceur contre mes doigts. Je vins ensuite déposer un baiser sur son sommet suivit d'un petit coup de langue, qui fut bientôt suivit par beaucoup d'autre. Je restais regard plongé dans le sien, tant que je le pouvais puis, je le pris en bouche, exerçant une légère pression avec mes lèvres, un anneau humide et invitant. Je commençais à aller et venir sur lui, fermant un peu les yeux, appréciant ce que je lui faisait, tout comme il devait lui même apprécier cette petite gâterie, prémisse d'une nuit pleine de délices...

DEV NERD GIRL


Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mer 13 Juil - 13:05
Zeck Skyhigh




The Death Game (suite) I stand, with both arms, folded, under my chest 'cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left. Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed, never gonna stop 'til I catch my breath. Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed and then I'll do it all again. 
Une danse un peut plus sensuelle... Lui verrait plus un Twerk qu'un Tango, mais il s'abstint de le lui dire. Ou peut-être une Lambada, quelque chose de rapproché et sensuel. Bref! Autant dire qu'il était déjà bien chaud avec la demoiselle sur ses genoux qui s'attelait à passer ses mains sur son torse, tandis qu'il caressait de son pouce le creux de ses hanches tendrement. La regardant d'un air enjôleur, un sourire coquin et taquin dessiné sur son visage. Oui, ce soir, il oubliait le travail et se permettait bien des choses. Mais n'irait pas non plus trop loin sachant que ce restaurant n'est pas non plus un baisodrome. Il respecterait le lieu et finirait par emmener sa compagne du soir dans une chambre d'hôtel réservée pour ça. 

Björn... Drôle de prénom tout de même, mais sachant que les vampires de s'étalent pas non plus sur leur nom de famille, il comprenait assez vite qu'il s'agissait probablement d'un nouveau nom qu'on lui avait donné à sa nouvelle naissance. Il n'insisterait pas pour connaître son vrai nom. Du moins pas pour l'instant. Qui sait, s'ils se recroisent un de ces jours peut-être qu'il oserait demander son véritable nom. Mais comme en général Zeck est un type assez volage et ne reste jamais bien longtemps avec quelqu'un, autant dire qu'il n'allait pas s'attarder sur ce genre de formalités concernant le passé d'une personne qu'il ne reverra probablement jamais, ou à de rares occasions. En espérant qu'il ne tombe pas dessus lors d'une enquête policière bien entendu. Dans tous les cas, il aimait déjà l'embrasser. Et il comptait bien profiter de ses lèvres encore un long moment cette nuit. La main de Björn tâtait le terrain jusqu'à venir déboutonner le haut de sa chemise afin de s'immiscer sous le vêtement pour caresser son torse imberbe, dévoilant sur le côté gauche, un début de tatouage. Il rompit le baiser et susurra dans un soupire, son regard plongeant dans le sien, sans crainte de se faire manipuler l'esprit par la vampire.

«Très bien, Björn... »

Il comptait lui dire de ne pas aller trop vite en besogne et qu'il ne ferait rien de trop vulgaire ici mais elle le devança. Les baisers dans son cou le firent frissonner, et plus encore, il se tendit un peu en se tenant prêt à la repousser si jamais elle le mordait. Il n'avait pas trop envie de se faire sucer le sang pour l'instant. En revanche une autre partie intéressait Björn assurément. S'abaissant entre les cuisse du marshal et les lui écartant pour déboutonner son jean et en sortir sa virilité, elle commença à caresser son sabre de chair en regardant avidement le huckster. Il se redressa et l'observa un instant, désireux, pleinement, d'elle. Elle avait une manière de l'exciter et de faire durcir encore plus son membre de telle sorte à ce qu'il oublie l'endroit où ils se trouvaient. Il pinça ses lèvres et lâcha un soupire lorsqu'elle passa des lampées à une prise en bouche beaucoup plus approfondie. Diable que c'était bon!! Il pencha la tête sur le côté, les yeux mi-clos en remuant un peu du bassin pour se repositionner confortablement sur le canapé, appréciant cette gâterie avec beaucoup de plaisir.

Il ne devait pas non plus se laisser aller. Il se reprit tout de même un peu, redressant la tête en soupirant un peu. Reculant son bassin pour sortir son membre dur de la bouche de Björn. Souriant d'un air contrit, je regard embrumé par le désir qu'il ressentait actuellement pour elle. Lui prenant le visage pour la remonter jusqu'à lui, rentrant le petit oiseau dans son nid pendant ce temps. Il vint lui offrir un baiser plus que passionnel. Puis dégagea ses lèvres. Le regard bleu azur plongé dans le sien.

« Doucement, ma belle, il nous reste encore du temps pour profiter l'un de l'autre dans un lieu plus adapté. »

Il se vengerait assurément! Oui! Il comptait bien lui rendre la monnaie de sa pièce et lui faire une grosse gâterie. Le genre de truc qu'il appréciait tant avec une femme. Surtout avenante comme elle. Cela promettait une nuit toride et très peu reposante pour lui, mais au moins il serait détendu. Sauf si la vampirella se mettait en tête de vouloir le bouffer au sens propre du terme. Il l'embrassa encore plus fougueusement. Glissant une main dans sa chevelure de feu pour caressee sa nuque et la ramener contre lui, son autre main se posant sur son fessier pour la mettre à califourchons sur lui et coller son bassin à celui du marshal.

Et s'ils partaient tout de suite?

Après tout ils pourraient encore plus en profiter! Il rompit le baiser, récupérant son verre qu'il but d'une traite puis soulevant Björn en souriant à la miss.

« Allons dans un endroit plus intime. »

© 2981 12289 0
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mar 19 Juil - 8:22
Björn

Et si ce n'était pas la dernière danse

Zeck & Björn

Je m'amusais comme une folle, je sentais chaque tressaillement, c'était terriblement excitant vu le lieu où nous étions. Je n'aurais probablement pas du mais tant pis, je résistais que très à ce genre de moment, surtout pas avec un aussi bel homme. Je fermais un peu les yeux quand je le sentis bouger un peu, quelques mouvements de hanches,peut-être qu'il capitulais ? Mh, je me méfiais, il avait l'air vraiment plein de ressources et c'était loin de me déplaire...

Qu'est ce que je disais.. Je relevais les yeux, ayant une légère moue, j'aimais la sensation de son membre sur ma langue, le goût de sa virilité dans ma bouche. Je me laissais cependant mener, je voulais voir ce qui allait se passer. Ma langue vint lentement passer sur mes lèvres, je sentais encore son membre pulsant contre celles-ci. Je nouais mes bras autour de lui, caressant sa nuque puis remontant sur sa chevelure, je la trouvais vraiment douce et agréable au toucher..Mais là n'était pas le sujet. Il m'avait privé de mon plaisir et je voulais une explication...

Un endroit plus propice ? Bah tiens donc.. Je penchais un peu la tête, je trouvais l'endroit bien choisis moi.

Me priver ainsi de mon plaisir Marshall ce n'est pas très gentil...



J'eus une légère moue, avant de me serrer un peu plus contre lui, je sentais son membre même s'il avait privé ma vue de sa vision. Ce n'était pas juste et j'eus un petit soupire, inutile mais qui montrait bien là ma frustration. Il nous faudrait donc nous montrer conventionnel ? Buhhh..,Je me dandinais un peu pour me frotter contre la protubérance que je convoitais. Oui je me vengeais, il n'avait qu'à pas me priver de mon plaisir.. Un plaisir oui, j'aimais bien ce genre de gâterie, je sais que nombre de femme n'en raffolait pas mais moi ce n'était pas mon cas, chacun ses préférences et celle ci était une des miennes.

 Je m'amusais avec ses lèvres à la fois frustrantes et invitante à plus, sans pour autant le laisser approfondir cet échange. Je boudais , oui et alors ? J'étais encore libre de bouder si je le voulais..Pourtant il devait être aussi un peu frustrer non ? Je e regardais descendre son verre avec rapidité.mais... Je me retrouvais agripper à lui et soulever. Je partis d'un léger éclat de rire.

Où comptez vous m'emmener comme ça Marshal.. ? Serais je en état d'arrestation ?



Je ne résistais pas à l'envie de le taquiner, d'ailleurs je vins poser mes lèvres dans son cou le mordillant avant de faire subir le même sort à son lobe d'oreille, soufflant doucement dessus ensuite.

Trouvez nous un endroit adapté marshall où vous risquez de devoir m'arrêter pour attentat à l'encontre de votre pudeur...



Je crois que tout était dit.

DEV NERD GIRL

Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mar 9 Aoû - 9:11
Zeck Skyhigh




The Death Game (suite) I stand, with both arms, folded, under my chest 'cause I know, I won't stop, 'til I'm the last one left. Fighting 'til I'm dead, eating 'til I'm fed, never gonna stop 'til I catch my breath. Fighting 'til I'm dead, I eat 'til I'm fed and then I'll do it all again.

Il le savait très bien, mais lui aussi était extrêmement frustré de ne pas en finir dans cet endroit. Mais par respect pour la gérante, il ne le ferait pas. En revanche, et peu de gens le savaient, mais non loin de la plume noire il y avait un petit hôtel assez chic où l'on pouvait réserver des nuits. Chose absolument fabuleuse parce que Zeck avait un peu prévu le coup. Il ne comptait pas non plus l'emmener chez lui. Bien trop risqué d'emmener un vampire à s'inviter chez soi alors qu'il ne la connait pas plus que ça. Non, non, le marshal restait sur la défensive bien malgré ce petit aparté très plaisant. Il remit son pantalon correctement d'une main et récupéra ses affaires, toujours en maintenant Björn dans ses bras. Il la regarda avec un sourire taquin et enjôleur.

« Ho! Mais je compte bien me rattraper! Vous êtes en état d'arrestation! Pour tentation sur un agent des forces de l'ordre! »

Il ricana aux propos de la vampire, puis parti en payant la note sans même attendre. Le huckster sorti donc avec sa princesse du moment et la reposa au sol une fois arrivé dehors devant l'hôtel en question où il prit délicatement la main de sa compagne du soir pour prendre la chambre qu'il avait réservée avant que Björn n'arrive. Oui, il avait réservé. Et clairement il ne se tiendrait pas plus longtemps au vu de tout ce qu'elle lui a fait sur le chemin, il était carrément serré dans son jean.

A peine arrivé à l'étage qu'il plaqua la vampire pour l'embrasser, puis, il glissa jusqu'à la porte de leur chambre pour l'ouvrir et se dégager d'elle pour l'y inviter à l'intérieur. Lui prenant le bras pour l'entrainer dans la chambre, vaste, avec un très beau lit avec champagne à disposition. Dommage que Björn ne buvait pas de ça. Mais bon, quant à la salle de bain, elle était grande, spacieuse et détenait un jacuzzi ainsi qu'une douche. La classe cette chambre d'hôtel, on voyait que Zeck avait les moyens de se faire plaisir parfois.

Il se mit à l'aise et revint sur Björn pour la mettre à l'aise aussi. Le huckster glissa ses mains sur son corps et lui enleva le surplus de vêtements qui le gênait pour en profiter vraiment, et pleinement. Puis une fois qu'elle fut totalement découverte, il l'emmena à la salle de bain, abandonnant pas la même occasion ses propres vêtements. Il l'embrassait fougueusement, massait ses formes, malaxait sa poitrine pour s'occuper d'elle de ses lèvres également, lâchant des soupirs de plaisir sous les attentions qu'il donnait et recevait en retour. Ho Oui, cette soirée allait vraiment le détendre.

© 2981 12289 0
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Mer 21 Sep - 9:33
Björn

The Death Game

Zeck & Björn

Pas besoin de mot, ni de sa part, ni de ma part. C'était comme ça, ça et cette attirance, lui je ne savais pas mais moi, j’avais vraiment un besoin pressant de sentir son corps contre le mien. De sentir sa peau contre la mienne. De me noyer dans la douce mélodie que son sang faisant dans ses veines, tout comme les battements de son cœur, cette chaleur que je n'aurais jamais plus... Peut-être était-ce la faim qui me faisait agir ainsi ? C'était une possibilité, une parmi tant d'autre. Devrais-je vraiment chercher pourquoi j’avais envie de de lui ? C’était peut-être tout simplement physique, il e avait un des plus intéressant, pile le genre que j’appréciais, et il semblait tout comme moi très emballé par ce qui allait se passer. Alors au Diable les questionnements et place à un peu d’action !!

C’était terriblement amusant de voir qu’il avait réservé une chambre, cela me surprit un peu, il fallait bien le dire, mais j’appréciais aussi cette confiance en lui qu’il dégageait, je regardais le temps que je pus l’endroit, c’est-à-dire très peu de temps avant de me faire entrainer jusqu’à’ la dit chambre, puis plaquer contre cette porte et tout à un tas d’autres choses qui me faisaient avoir des petits papillons dans le ventre. Il savait s’y prendre, il n’y avait pas à dire et je songeais une fois de plus que la nuit allait être vraiment très passionnante…

Je me dégageais un peu de son corps, bien que je devais admette qu’il était aussi canon habillé que nu.. Je me mordis la lèvre en le détaillant, tournant autour de lui, pas comme une louve le ferait de sa proie non, plutôt comme une amante qui découvre le corps de son amant avec un désir plus que vibrant. Mes mains s’égarèrent un peu sur son corps. Douces, légèrement fraîches, taquines aussi mais terriblement invitante.


«  J’aime bien les gens qui ont confiance en eux, la chambre est divine.. »



Je lui chuchotais ces mots à son oreilles, oreille que je pris un malin plaisir à mordiller avant de me décaler et de m’approcher du jacuzzi, mes hanches se balançant tranquillement, rythmant mon pas, lentement par des gestes mesurés et sûr de mon effet, je me penchais afin d’actionné la robinetterie et de nous préparer un bain à remous. Je me redressais ensuite prenant une pause très subjective, bombant ma poitrine que je savais généreuse depuis bien des siècles, lui lançant un regard de défis, tout me glissant lentement dans l’eau* Je l’attendais sagement. Mh peut être pas tant que ça..

Je portais ma main à ma gorge, la descendant progressivement, passant d’un sein à l’autre, le caressant, taquinant sa pointe rose, soufflant doucement un gémissement, laissant une trainée humide sur ma peau claire, le tout en le fixant entre mes cils.  Si j’avais été humaine, une accélération de mon souffle se serait vus, mais je ne l’étais pas, pourtant on pouvait sentir que je le désirais, de ça il ne pouvait en douter. Lentement, mes doigts quittèrent ma poitrine pour s’aventurer sur mon ventre. Je ne dirais pas qu’il est plat, non je suis une femme tout en courbe mais l’effet n’est-il pas mieux ainsi ? Dessinant quelques arabesques puis lentement ils s’approchèrent de cette zone si sensible chez une femme, ma tête se rejeta un instant en arrière avant de venir une nouvelle fois planter mes yeux emplis de désir dans ceux du Marshal.


«  N’est-ce pas de votre devoir que de venir en aide à une dame.. ? »



Je chuchotais ces quelques mots d’une vois plus rauque et plus sourde, tout en m’adonnant à un plaisir solitaire, qui je l’espère bien ne le sera plus sous peu…

DEV NERD GIRL

Messages
Messages : 23
Date d'inscription : 01/05/2016
Garde du corps
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ] Aujourd'hui à 19:25
Contenu sponsorisé
Messages
[ +18 ]Et si ce n'était pas la dernière danse [Zeck ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» je croyais que c'était terminer...
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Le moment était mal choisi [PV Robin-Edward]
» Il était une fois Sophie la girafe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salle privée-
Sauter vers: