Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
MessageSujet: The House... [Noctis Loctarius] Mar 29 Mar - 18:25
Zeck Skyhigh
Minuit trente... Ça faisait trois heures qu'il était en train de camper devant cette foutue baraque, là où se réunissait les types qui n'étaient pas d'accord avec les lois en vigueurs pour la cohabitation humains/surnaturels. Il pleuvait comme vache qui pisse dehors et pas un seul signe de sortie des types qui étaient rentrés dans cette maison somme toute ordinaire à l'exception d'une pancarte faussement établie aux réunions communales et sociales. Il savait que c'était du chiqué, pourtant il n'avait aucun mandat lui permettant une infraction à l'encontre de ces personnes. Ce serait considéré comme une infraction pénale, même pour un flic ou un Marshal comme lui... Déjà que leur dite réunion, le huckster la trouvait limite réunion de secte depuis 20h ce soir là... Pourtant il aurait bien aimé débouler avec une équipe et faire une réelle descente pour voir ce qu'il s'y passait dans cette baraque.  

Il avait pourtant fait le tour de la maison, pas une lumière après que les diverses personnes y soient entrées. Il avait tenté d'inspecter la cave, pas d'accès y menant par l'extérieur. Pas un gadjot qui surveillait de l'intérieur ou de l'extérieur. À l'exception d'une radio qu'il entendait depuis l'intérieur. Et aucune caméra de surveillance. Et heureusement. Zeck était venu en douce en terminant le boulot ce soir là. Quitte à éviter de se faire repérer, Le marshal était habillé en civil, et non pas en tenue ultra visible où l'on voit à des kilomètres que c'est un flic rien qu'à sa tenue vestimentaire. Non, il avait plutôt opté pour un jean bleu délavé avec des baskets noires, un T-shirt à manches courtes blanc avec une pin-up dessus, une vieille veste en cuir fauve de la guerre de 14 avec un avion d'où sont dessinés des motifs ressemblants à une tête à l'air menaçant avec des dents pointues encore intacte et en bon état et un bracelet montre en cuir. Pas de Stetson, ni gabardine noire avec bottes à éperons comme à son habitude. Pas de plaque, pas d'arme, juste ses mains et un couteau pliable qu'il garde dans sa poche. Finalement, il se décida à entrer, après avoir fumé son cigarillo tranquillement sous l'arrêt de bus juste en face. Passé 20h30 il n'y avait plus de bus qui passait dans le coin de toute manière. En fait, cloîtré sur son portable en faisant mine de discuter il avait attendu jusqu'à ce qu'il finisse par se dire qu'il pourrait vérifier les alentours une fois qu'il n'y aurait plus personne et qu'il ferait bien nuit.

Seulement au moment où il se leva pour aller jeter un coup d'oeil dans la maison, se disant que vu les activités louches qu'il prévoit là dedans il ne serait pas de mauvaise auure d'y aller, il aperçu une personne non loin du bâtiment. Le genre de type qui ne passe pas inaperçu et qu'il reconnait de loin même dans le noir. Il s'agissait de maître Loctarius, avocat pour les criminels. En général il était rare que les vrais salopards s'en sortent sans avoir écopé de la prison voire de la peine de mort avec lui, mais quand il y avait un inocent il le défendait à fond. C'est le genre de type qui fait du bien d'avoir dans ce genre de domaine où la plupart son corrompus jusqu'à la moelle.

Il plissa les yeux et se stoppa dans son mouvement, cherchant plus à se frotter les fesses et croiser une jambe en équerre sur l'autre. Il observa attentivement l'homme pour savoir ce qu'il fichait dans les parages. Avait-il les mêmes intentions que lui? Ou c'était tout autre chose? Il marmonna entre ses dents à peine audible pour lui même:

«J'le sens mal le coup... J'sais pas pour toi évite de rentrer dans cette baraque si tu veux pas d'ennuis...»

Il n'espérait pas être entendu par qui que ce soit et espérait que malgré la distance et les marmonnements peu audibles du huckster, Noctis ne l'entende pas.

Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Dim 3 Avr - 16:57
Noctis Loctharius
The House...Quand deux enquêtes s'assemblent. - dialogue en #ff3333
Loctharius
Noctis
Skyhigh
Zeck


Tout n'avance pas toujours à l'allure qu'on le souhaite, ma patience commençait à franchir sa limite quand mon enquête n'avance pas comme je le veux une fois arriver à Saint-Louis, la ville qui abriterait le tueur de Louise ma fille. Je les torturais tous, un par un dans les rues ou dans ma demeure sans me faire prendre. Je me fais ma propre réputation en tant qu'avocat pour criminel et épargne seulement ceux qui n'ont aucun lien avec le meurtre de femme et d'enfant. Ça pouvait paraître machiste, mais je voyais plus ça comme une revanche de la mort de ma femme et plus tard de mon enfant. Laure n'a pas été tuée, mais s'en prendre à une femme est pour moi un crime qui doit être payé.  

Mais aujourd'hui, oui aujourd'hui par ma persévérance, j'obtiens une piste, un indice. À force de faire parler de moi en épargnant les victimes que je torture. Une lettre a fini par se poser dans mon bureau d'avocat m'apprenant que je me suis pris majoritairement à un sorte de gang, et ils veulent me rencontrer pour une embauche. Je ricane, c'est bande d'amateur veulent en vérité ma peau, ça sentait le piège à plein nez. Cependant, c'était une occasion en or pour savoir si ce groupe sont concerné par le meurtre de Louise il y a 11 ans. Même si je fais fausse route et que cette bande n'y est pour rien, ça m'épargnerait assez des personnes à torturer pour avoir des réponses. Ce sera du temps gagné, une piste à barrer pour en explorer d'autre.

J'arrive dans le lieu de rendez-vous, vêtue d'un costume entièrement noir, un peu comme si j'assistais à un enterrement. Le visage froid sur de moi, je finis par entrer dans cette sorte de base salle et me laisse prendre par une soi-disant surprise. Celui qui semblait avoir cette idée ce réjoui de penser que son plan marche à la perfection, me traitant d'idiot et d'amateur dans le domaine du crime. Pendant son monologue de méchant aussi lourd d'un camion poubelle, je touche la main de celui qui me tient et augmente la température de son corps progressivement jusqu'à l'en rendre malade. Petit à petit, je sens sons emprise se lâcher, le sourire sadique sur les lèvres, je coupe le monologue en brûlant un de ses hommes pour le lui envoyer en pleine figure. Tout le monde se fige sur place, comme surpris par ce qui venait de se passer. Je hausse un sourcil.

« Pourquoi tant d'étonnements dans vos regards ? Vous m'avez pris pour... Un humain ? »

Une panique se créer dans la pièce et tout se rue sur moi dans l'espoir de réussir à m'avoir. Calme et concentré, je les repousse tous avec un jet de flammes qui apparaît autour de moi. Certain se font projeter par la fenêtre et d'autre reste à terre se plaignant de la douleur qu'on infligé mes flammes. Alors que celui qui semble tout diriger commence à paniquer, apeuré et mort de peur plaqué contre le mur, je ricane et marche tranquillement vers lui.

« Un retournement de situation plutôt inattendu n'est-ce pas ? Surtout pour un amateur en crime comme moi... »

L'homme cherche une issue désespérément, comme une petite proie en face d'un lion. Je finis par arriver à son niveau, je le saisis par le col et le plaque violemment contre le mur.

« Vous allez à présent très gentiment répondre à mes questions, auquel vos petits camarades ont refusé d'y répondre lors de mes tortures... »  

Messages
Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2015
Race : Dragon
Emploi : Avocat
Humeur : haineuse
Avocat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Lun 4 Avr - 8:22
Zeck Skyhigh

« Bon bah... Il veut des ennuis... »

*Eh merde!!* Pensa Zeck en pestant tout en jetant son cigarillo par terre. Il se releva et avança, écrasant au passage le mégot au sol il se dirigea vers la maison. Concentré pour ressentir les énergies métaphysiques, il comprit qu'il se passait quelque chose de grave à l'intérieur. Il entra en faisant attention à ce qu'il n'y ai pas de type en embuscade cachés derrière la porte. Au lieu de ça il eut droit à un spectacle ahurissant. S'il n'avait pas l'habitude des pires saloperies du weird-west et des abominations qu'il lui arrivait de combattre en étant marshal il aurait pu être tétanisé devant la scène de massacre qui s'offrait à lui. Il savait que l'avocat n'était pas un type ordinaire, mais de là à constater qu'il était pyrokinesiste ça faisait quand même flipper.

La chose qu'il aimerait comprendre était pourquoi... Pourquoi maître Loctarius était ici? Et que cherchait-il exactement? Zeck s'avança calmement vers les deux hommes, sortant un autre cigarillo qu'il alluma sur les flammes d'un type assurément en train de cramer mais déjà mort. Il observa les lieux, se demandant s'il n'y avait pas un autre accès, vers des sous-sols par exemple. D'ailleurs... Les derniers propos de Loctarius n'étaient pas tombés dans l'oreille d'un sourd. Et Zeck retenait bien là qu'ils avaient dû discuter de tout ça. Si seulement il était arrivé plus tôt il aurait pu entendre la conversation... Mais non. Quel gâchis quand même... Dans ceux à terre il reconnu quelques types dont il avait les noms sur la liste que Ryan lui avait donné. Et vu qu'il avait fait des recherches avant. Il avait les visages en tête.

Arrivé au niveau des deux hommes, le huckster leur lança un regard.

« Vous n'y allez pas de main morte lorsqu'on vous provoque, vous! Je serais curieux de savoir ce que ce type sait moi aussi. Et surtout pourquoi ils étaient tous réunis ici... Tout comme vous... »

Il dégagea la fumée de son cigarillo par les narines et lança un regard tranchant au type qui risquait de passer un sale quart d'heure puis regarda plus calmement Noctis. Ce soir, Zeck n'était pas flic, il était en quelque sorte chasseur et il comptait bien savoir pourquoi les deux hommes s'étaient rencontrés. Et il était curieux d'entendre chaque version. Oui très curieux, même.

Mais il semblerait que ça ne soit pas terminé parce-que voilà qu'il y avait des renforts qui débarquaient d'une autre pièce. Zeck se tourna et s'avança pour regarder une dizaine de type armés d'armes blanches se diriger vers eux et les encercler. Le regard de Zeck eut une lueur plus intense l'espace d'un instant et il se mit à sourire. Il allait pouvoir lui aussi s'amuser. Et il semblerait que même s'il n'avait rien à voir avec le carnage juste avant il allait être pris pour cible. Le huckster se tourna vers Noctis et lui sourit. Faisant un signe de main pour les inciter à continuer tous les deux.

«Ho ne faites pas attention a moi, continuez votre discussion je m'occupe de ça! »

Il tira sur son cigarillo en se retournant et eut tout juste le temps d'esquiver une attaque d'un des types qui les encerclaient. Une belle esquive suivie d'un point de pression au niveau de la nuque pour faire s'évanouir le premier. Lorsque les autres virent cela ils se ruèrent tous sur Zeck qui enchaîna des coups et des parades sans même se fouler. Habitué à pire, il ne mit pas très longtemps pour tous les mettre hors-jeu par des points de pression, vu qu'il connaissait très bien le corps humain. Et une fois ceci fait il s'epousseta les mains et se tourna vers Noctis pour le regarder faire.
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Mar 19 Avr - 0:34
Noctis Loctharius
The House...Quand deux enquêtes s'assemblent. - dialogue en #ff3333
Loctharius
Noctis
Skyhigh
Zeck


Nous avons un petit imprévu... Me jeter dans la gueule du loup pour obtenir ce que je voulais était totalement voulu, mais lorsque je tenais dans mes mains celui qui va pouvoir répondre à mes questions, un gros imprévu se mêle dans mes plans. L'inspecteur Skyhight, une brève connaissance due à ma profession lorsque je devais défendre des meurtriers donc il avait dossier à charge. Mais il est aussi en lien avec l'un de ces malfrats, je peste donc intérieurement de ne pas avoir pensé à cette possibilité plus tôt. Mais bon, ce qui est fait est fait, je n'ai pas le pouvoir de revenir en arrière et je dois clairement faire avec. Mais bien entendu imprévisible comme il est, il me surprend une seconde fois voulant profiter de la situation pour enquêter lui aussi. J'entre ouvre la bouche pour m'adresser à lui, mais des hommes reviens à la charge et déduis bêtement qu'il est avec moi, je soupire.

« Je vous expliquerai plus tard... »

Je hausse les sourcils quand il se prête au combat alors que j'étais prêt à intervenir. Continuer la conversation dans ce vacarme ? Soit. On va utiliser cette situation à mon avantage. Pourquoi s'en priver dans une situation pareille. Des chances comme celle-ci, je n'en aurais pas deux, et c'est pour cette raison que je reste encore méfiant avec lui qui pour le moment me protège. Je me concentre de nouveau sur ma cible et commence à augmenter la température de son corps.

« Qui est chargé ou a pour habitude de tuer des enfants à coup de sabre en forme de X sur le torse... »

L'homme fait, une grimace qui ne me plais pas. Je le cogne contre le mur en grognant.

« Ma patience est... Très limité comme tu as pu le constater. »

Le garçon se met à paniquer cherchant de l'aide autour de lui pendant que le groupe peu compétent se concentre sur le policier dans le seul but de se concentrer d'un ennemi par ennemis. Ce qui montre clairement que de moi à eux, c’était eu les amateurs qui avaient tendance à se surestimer, un doute sur ma piste s'installe alors...

« J'ai... J'ai vraiment aucun lien avec tout ça mec ! On tue que des ados qui nous cherchent des noises pour essayer d'impressionner, mais... Pas des gosses ! »

Je fronce les sourcils et grince les dents, il a l'air sincère, mais je peste de savoir que j'ai été sur une mauvaise piste depuis le début. Mais tant qu'à être là, je peux toujours venger les adolescents tués sans aucune bonne raison.

« Qui te donne l'ordre de ce genre de comportement ? Tu es un sous-fifre ? Ou un piètre chef d'une bande d'hommes en complexe d'infériorité ? »

Je surveille d'un coin de l’œil le policier prêt à agir si je constate qu'il a besoin d'aide.

Messages
Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2015
Race : Dragon
Emploi : Avocat
Humeur : haineuse
Avocat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Ven 22 Avr - 12:43
Zeck Skyhigh
De jeunes ados? Avait-il bien entendu?
Zeck lança un regard dans la direction de Loctarius alors qu'un dernier courageux cherchait à attaquer son ouverture. Sauf qu'elle n'en était pas une. Ou presque pas. Le coup porté par le type au couteau fut dévié et arrêté par Zeck ai dernier moment. Une prise pour récupérer son poignet et le lui tordre pour qu'il lâche l'arme et la voilà au sol. Le marshal donna un coup dans l'arme pour la faire glisser loin au sol. Il ramena ensuite le bras vers lui, obligeant l'homme à se rapprocher du huckster qui le força à se retourner, puis il effectua une béquille et s'agenouilla au dessus de l'homme en mauvaise passe. Zeck récupéra un tir-rap de sa poche de veste et l'enroula autour des poignets de sa cible au sol, mains dans le dos. Il serra assez fort pour qu'il ne puisse pas se libérer les mains. À défaut de ne pas avoir de menottes, ces petits trucs en plastique étaient bien pratiques pour arrêter plusieurs saligauds. Zeck donna une tape sur la tête de l'autre encore éveillé et l'insultant de tous les noms pour qu'il le lâche.

« Ce n'est pas en me traitant de tous les noms que je vais te libérer de sitôt! Reste tranquille, veux-tu!?  »

Il se releva et alla passer les "menottes" aux autres qu'il avait mis à terre sans trop de difficultés. Il revint ensuite près du type et s'assit sur son dos. S'allumant un cigarillo tout en regardant l'avocat interroger sa cible. Tant qu'à faire Zeck aussi pouvait éventuellement questionner le type qui était en dessous de lui. Il le regarda alors. Mais retint tout de même cette histoire de tueur d'enfant qui laisse des coupes en forme de croix. Il tapota du dos de sa main droite la joue de son "siège" provisoire et lui jeta un coup d'oeil.

« Toi tu sais peut-être me dire ce que vous faisiez exactement ici? De quoi faisait référence votre petite réunion? »

« Tu peux toujours crever connard! »

Zeck tira sur son cigarillo et claqua sa langue par désapprobation. Il fronça les sourcils et tira l'oreille de l'autre bien fort.

« Monsieur connard!! Réponds où tu vas passer un très mauvais quart d'heure! »

L'autre râla plus qu'il ne voulut dire quoi que ce soit au sujet de cette réunion. Le tirage d'oreille n'était pas concluent, le huckster la lâcha et chercha une pochette de longues aiguilles dans l'une de ses poches et en sorti une qu'il montra à l'autre en souriant. Lui chatouillant le nez avec.

« Tu devrais éviter de me provoquer, allez, soit gentil dis-moi quel est votre but, qu'est-ce que vous complotez donc? »

Pas de réponse. Zeck chercha un point précis qui provoquerait une douleur dans les jambes et une paralysie provisoire en plantant son aiguille sur le point au niveau de la colonne lombaire juste au niveau des reins. L'homme s'agita et cria de douleur.

« Si j'avais été en service je n'aurais pas eu le droit de recourir à ce genre de mérhodes, mais je ne le suis pas. Alors je te conseille de me parler maintenant si tu ne veux pas que je paralyse tous tes membres, et que tu ne deviennes un légume physiquement.  »

Son regard se fit plus froid, plus intransigeant et tranchant. Il sourit et ses yeux se plissèrent, lui donnant un air plus asiatique. Craignant le pire l'homme finit par parler.

« On cherchait de nouveaux gosses à buter. Des monstres. Je sais rien d'autre. C'est pas moi le chef.  »

Et il leva les yeux vers celui que Noctis avait entre les mains. Zeck regarda alors les deux autres hommes et fronça les sourcils. Il s'adressa à Noctis.

« Un coup de main? »

Pour le faire parler, peut-être qu'avec ses connaissances en torture l'autre parlerait plus.

Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Ven 5 Aoû - 16:52
Noctis Loctharius
The House...Quand deux enquêtes s'assemblent. - dialogue en #ff3333
Loctharius
Noctis
Skyhigh
Zeck


Le Marshall gère la situation de son côté par ma plus grande des satisfactions. Ça arrangeait ce problème d'imprévu et j'ai la possibilité de retourner calmement à mon interrogatoire restant tout de même vigilant à éviter en cas un coup perdu. Inutile, bien entendue, il a mis sans mal tout le monde à terre et les a menotter d'une manière très originale. J'en serais presque amusé si je n'étais pas omnibus par mon informateur dont sa température corporelle monte petit à petit. C'est toujours dur de réfléchir à un mensonge avec de la fièvre. Cependant, l'interrogatoire que fait mon ''partenaire'' de son côté m'intrigue... Tenant toujours le chef, j'écoute d'une oreille ce qui se dit concentrer, aux apparences calme alors qu'il en est rien. C'est seulement quand j’entends parler de chercher des gosses que je serre un peu plus mon emprise et regarde d'un air menaçant mon interlocuteur.

« Seulement des adolescents hein ? »

L'homme bégaye en sueur, la fièvre lui monte bien à la tête et ne parvient enfin plus à réfléchir.

« Je... Je... »

Je fais apparaître une boule de feu de ma main de libre.

« C'est très simple, tous les 6 secondes si je n'ai pas de réponse, je brûle une partie au hasard de votre corps si je n'ai pas de réponse. »

Le Marshall propose sont aide, je jette un coup d'œil vers lui.

« Pour le moment, j'ai simplement besoin de votre... Autorisation ? Pour effectuer mes dires en cas qu'il ne parle pas. »

J'ai beau être un dragon agé de 1800 ans, je montre tout de même un certain respect envers les Marshall pour ne pas avoir de problème. Leur pouvoir sur la ville et leur statue nous force bien à les caresser dans le sens du poil. Heureusement, l'homme panique et se met à parler.

« Ce... Ce n'était pas dans notre habitude ! C'est une femme qui nous l'a demandé ! »

Je prête de nouveau mon attention sur lui mes yeux couleur flamme le transperce de fureur, je sers encore un peu plus mon emprise et le cogne contre le mur et demande d'un air bien plus menaçant qu'au départ.

« Son nom... »

En sueur et paniqué l'homme bégaie.

« Je.... Je ne sais pas ! On... On ne l'a même pas vu ! J'ai seulement entendue une voix et.... »

Je termine sa phrase.

« Et vous l'obéissez comme ça comme un abrutie... »

Je me doute bien que je ne peux plus aller plus loin dans les réponses et interrogation. Je le jette violemment à terre me retenant de le tuer ne voulant pas me mettre le Marshall à dos. Alors que j'étais en train de partir dos à lui, je m'arrête et me retourne.

« Je vous remercie pour votre collaboration Marshall, en espérant que cet interrogatoire vous a été utile. »

Préférant ne pas en dire plus je me sors une cigarette me l'allumant avec un claquement de doigts et m'apprête à partir. Je n'ai pas baissé la température de celui que j'ai questionné, il est donc comme condamné à avoir de la fièvre jusqu'à la fin de ses jours.

Messages
Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2015
Race : Dragon
Emploi : Avocat
Humeur : haineuse
Avocat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Jeu 11 Aoû - 13:56
Zeck Skyhigh
Zeck semblait avoir terminé avec son partenaire de torture et il se reconcentra sur les deux autres en face de lui. Il fit un mouvement de la main pour dire à Noctis de faire comme bon lui semblait. Il assumait les conséquences de cette "entrevue" de toute manière. Lui aussi n'y était pas allé de main morte alors bon. Il laissa faire l'avocat ce qu'il avait de mieux à faire tant qu'il ne le tue pas. Assit toujours tranquillement sur son siège de chair provisoire, le marshal écouta la conversation entre l'avocat et le chef du mouvement anti-monstres. Il semblerait que celui qui gère tout soit une femme. Mais à en écouter le type, on dirait bien qu'il s'agisse d'une sorte d'entité qui donne des ordres, comme une déesse à qui on doit plier à la moindre demande. Il devait l'admettre, cette façon d'agir était pour le moins tout sauf naturel, surtout pour des humains qui voulaient tuer tous les monstres, ou du moins les chasser.

Zeck se redressa et se mit debout tranquillement en écoutant leur petite conversation. Sans un nom, il n'allait pas être facile de trouver cette soi-disant femme qui parlait dans la tête de ses sbires pour leur dire de faire des choses.  Le marshal se dirigea vers l'homme qui s'était retrouvé jeté au sol, il semblait être en nage et avoir des difficultés pour respirer ou même tenir debout. Il se baissa à son niveau et constata en touchant son front qu'il était fiévreux au plus haut point. En espérant que la fièvre se calme à un moment ou un autre, sinon cet homme ne résistera pas longtemps à cette température constante de son corps. Même s'il ne comptait plus bouger à cause de sa faiblesse corporelle Zeck fit comme avec les sbires et lui attacha les poignets avec in tire-rap. Après quoi, il fit du nettoyage et les aligna tous contre le mur.

Une fois sa rangée de malfrats alignée, Zeck se redressa tranquillement et regarda l'avocat qui le remercia pour sa collaboration. Seulement, il n'avais pas dit son dernier mot, et toute une flopée de question se bouscula dans sa tête. En tout cas, classe la méthode d'allumage de cigarette avec le pouce. Le huckster sourit à l'avocat et se contenta de faire de même en s'allumant un nouveau cigarillo, bien entendu avec moins de classe que son comparse mais au moins il pouvait se détendre et fumer un bon coup après ce petit remue-ménage bien amusant. Il le rejoignit et le regarda.

« De rien... Ce n'est pas que je veux m'immiscer dans vos histoires, mais mon petit doigt me dit que vous recherchez activement cette femme. Reste à savoir pourquoi, et surtout qu'est-ce qui vous pousse à enquêter de votre côté sans en avoir informé les autorités? Peut-être devrions-nous en discuter dans un endroit plus tranquille, qu'en dites-vous? »

S'il le pouvait, Zeck aiderait le juge afin qu'il trouve cette femme, après tout, pour le moment leurs enquêtes se rejoignaient sur ce point et le huckster rêvait du jour où il mettrait ces salopards sous les barreaux. Déjà, il était certain que ceux là allaient avoir une grosse peine. Zeck sorti son portable et appela une patrouille de police pour qu'elle vienne sur place et mette aux arrêts tous les hommes présents dans la salle.

« On pourrait collaborer, après-tout, ce n'est pas comme si mon enquête n'était pas liée à ce qui se passait ici. Et je sens que je n'en ai pas terminé avec cette affaire, et surement que vous avez trouvé une piste différente de la mienne. »

Il espérait ne pas se faire rembarrer, mais autant taper la discute le temps que les autorités n'arrivent. Il se doutait bien que Loctarius, ne resterait pas jusqu'à leur arrivée. Mais ça serait peut-être un plus s'il restait, parce qu'un juge avait aussi la main mise, et s'il s'occuper de donner son témoignage pour les mettre directement au trou sans passer par la case "Jugement" ce serait le pied.
Messages
Messages : 166
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 40
Race : Huckster
Emploi : Marshal fédéral mon p'tit!
Humeur : Plutôt bonne.
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Mar 30 Aoû - 19:40
Noctis Loctharius
The House...Quand deux enquêtes s'assemblent. - dialogue en #ff3333
Loctharius
Noctis
Skyhigh
Zeck


Bien entendue... Évidemment. Le Marshall ne pouvait tout simplement pas se contenter de coffrer la belle prise et me laisser tranquille... Il insinue fortement qu'il y a de fortes chances que je vais aller chercher cette femme, il devine habillement que j'enquête de mon côté. Ce qui me fait grimacer alors qu'il est derrière mon dos lorsqu'il prononce ces paroles. Ça va faire la deuxième personne de cette ville qui souhaite trop en savoir sur LA chose qui ne leur regarde absolument pas. Bien que ce soit bien plus logique pour lui, c'est un membre des forces de l’ordre qui a le droit de vie et de mort sur les habitants de cette ville... Et les gens comme lui ont normalement et j'espère, pour but principal d'y instaurer et conservé une harmonie entre toute races que se soit humain ou êtres surnaturels. Cependant, il est pour mi hors de question que je le prenne comme mains-fortes. Je déteste à ce que l'on tente de s’immiscer dans ma vie privée. Sora est déjà là pour ça. Je ne prononce pas encore un mot fumant ma cigarette et me tourne enfin vers lui lorsqu'il propose une collaboration. Le visage froid comme imperturbable, je choisis l'option du mensonge.

« Je ne vois pas de quoi vous voulez parler Marshall. »

Je soupire et continue ma mascarade. Même s'il sera facile à deviner qu'il me cache la vérité, ça devrait, je l'espère être suffisant pour qu'il me laisse partir avec ou sans des doutes.

« Mon métier n'est pas inspecteur ou détective. Je ne suis qu'un simple avocat et j'ai donc bon nombre d'ennemis étant donné que je défends les criminelles. Ce n'est pas la première fois que l'on crie vengeance à mon visage et comme vous avez pu le constater, je sais très bien me défendre. Inutile donc de déranger les autorités pour de telle broutille. »

Il ne me reste plus qu'a expliquer la raison de mon interrogatoire.

« Dans ce genre de situation, j'intimide le plus possible mon agresseur par mes questions et interrogation afin de le faire chanter si jamais il retente de me piéger comme aujourd'hui. »

Je fais mine de regarder ma montre et indique le chef brûlant de fièvre d'un signe de tête.

« Il se fait connaître sous le nom de Raoül, il a ordonné à plusieurs de ses hommes de tuer des être surnaturel en faisant un signe de croix en forme de X sur la poitrine. Autrefois avant de ce lancer dans cette activité, ils faisaient leur affaire en vendant de la drogue, plus en particulier de la cocaïne à bas prix pour les petits accros. Vous en trouverez sans doute ici. Ça m'a tout l'air d'être leur planque. »

Espérant que ses informations lui suffiront, je tente un nouveau départ.

« Ce sont les seules informations que je possède leur concernant. Cependant si vous avez d'autres questions, je sais de source sûre que vous serez capable de retrouver mon cabinet. »

Je continue à tirer sur ma cigarette.

« Beaucoup de travail m'y attend et je ne porterais pas plainte contre eux. La présence de drogue dans ces lieux devrait suffire à les condamnés. »

Dans le pire des cas, je me chargerais personnellement qu châtiment leur soi infligé, en toute discrétion. J'entame un pas pour signifier mon envie de partir, mais jette un dernier regard vers le Marshall.

Messages
Messages : 57
Date d'inscription : 28/12/2015
Race : Dragon
Emploi : Avocat
Humeur : haineuse
Avocat(e)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: The House... [Noctis Loctarius] Aujourd'hui à 19:24
Contenu sponsorisé
Messages
The House... [Noctis Loctarius]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ki manti sa -a ???- Rapport de Freedom House /sujet fusionne
» Young Haitian MD named White House fellow
» [UPTOBOX] House of Fury [DVDRiP]
» Little House on the Prairie [FB 1623]
» House Show # 16 : El Paso , Texas - KNOCKOUTS SUMMER TOUR !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Maisons-
Sauter vers: