Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
MessageSujet: Oh! j'arrive mes louloups! Dim 24 Jan - 15:41
Firo Acerbi

 

  logo


 
 

 
Nom :Acerbi
Prénom :Firo
Surnom:
Âge :100 ans
Race :Purs sangs
Métier :Mafieux
Pouvoirs : Capacités acquises :
-Très grande force
-Vitesse plus importante
-Meilleur odorat et meilleure ouïe
-Vitesse de guérison plus importante
-Transformation en animal
-Transformation en garou
-sensibilité à la nature accru
-Ne peut mourir que de plusieurs balles en argent dans le cœur ou après de très très graves dommages causés par de l'argent (plus résistant qu'un Lycan)
-Communication mentale entre membre d'une même meute.
-Pouvoir forcer un lycanthrope à se transformer (pur sang puissant)
-Transformation d'une seule partie de son corps


Capacités individuelles :
- Contrôler un élément  ou ténèbres/lumière
-Appel de la meute (convoque les "espèce" (par exemple  loups)  alentour, normaux ou Lycans ) seulement pour les Alphas (ou les dominants si vous préférez)


Les sangs purs naissent forcément de deux parents sang pures. Ils sont la cause des lycanthropes, du moins des tous premiers puis de quelques uns à droite à gauche avec le temps. La transmission est toujours réussie quand elle vient d'un sang pur. Ils sont plus forts et plus résistant. Mais très rare. Il n'en existe presque plus. On les reconnait grâce à leur forme animale massive (comprise entre 1m50 et 2m60 au garrot pour les plus imposants). Ils se contrôlent parfaitement bien car ils apprennent de leurs parents depuis le plus jeune âge. Car enfants ils sont sujet à leur saute d'humeurs qui peuvent provoquer une transformation. Ce sont en générale de très bon chasseur. Ils ont un odorat dépassant de loin celui des lycans tout comme leur autres sens.

Leur disparition cependant n'est pas anodine. En effet il est difficile pour eux de se reproduire. Autant dire que sur leurs 200-250 ans de vie, les femelles arrivent à avoir une ou deux portés maximum. De plus il est compliqué de trouver un autre sang pur de la même race. Un tas de critère qui pousse la race à disparaître pour les Lycans. Avantage considérable étant que les purs sangs, sont très résistants. Les balles en argents restent leur petit point faible comme les lycans. Mais il encaisse beaucoup mieux le coup. Attendez-vous à devoir vider plusieurs chargeurs avant de les achever correctement. La méthode la plus recommandé restant de les découper soigneusement avec une bonne lame d'argent. Bien qu'il faille une certaine force pour transpercer leur peau.  

Ils sont très sensibles à ce qu'on fait à leur bout de nature. Et surtout il apprécie s'y rendre de temps en temps quand ils vivent en ville. Il aussi rare de voir deux purs sangs de même race sur le même territoire s'ils ne sont pas des mêmes meutes. Ils ont leur espace à eux et respect celui des autres en générale. Bien évidemment rien ne les empêche d'être de passage. Mais ils ont certains codes entre eux pour éviter de faire couler le sang et pour préserver ce qui reste des leurs. Ainsi le visiteur se plie dans une certaine mesure au fonctionnement de la meute à domicile.
Avatar: lifty de Happy tree friends en humain
 
Firo mesure un bon mètre quatre-vingt/ quatre-vingt-cinq. Plutôt élancé et fin, il reste tout de même bien proportionné. Il a de la force bien que sur le coup on dirait plutôt un garçon fragile. Ouais ça ne sert à rien d’avoir des supers muscles en mode gonflette. Firo est un sprinter tout comme son frère, au vu des nombreux ennuies qu’ils se sont attirés faute de se battre on sonne la retraite. Firo possède tout de même une certaine habilité aimant narguer ses adversaires quand il est perché sur une branche un balcon ou n’importe qu’elle autre surface en hauteur.

Il a toujours le sourire aux lèvres, enfin en général, sinon dites-vous que quelque chose va pas ou que vous l’avez fâché. Ses yeux verts et fins lui donne un côté mesquin. Il a des cheveux mi-longs verts, oui verts ! Avec quelques mèches qui tombent sur ses yeux. Son regard constamment joueur est parfaitement assortit à son sourire. On pourrait bien déceler une lueur de joie dans ses yeux, mais non, son regard est aussi pourri que celui de son frère jumeau, quant à la raison pour laquelle ses yeux sont parfois dorés elle est toute aussi inconnue que pour son frère.

Firo est souvent habillé avec un pantalon noir un minimum classe, mais pas trop. Une paire de chaussure en général en cuir souple. En haut il porte essentiellement des chemises blanches bien qu’il lui arrive parfois de mettre de simple-t-shirt. Par-dessus une veste sans manche noir ou un de ces espèces de pull sans manches, comme son jumeau. Avec le tout, il portait souvent une cravate jamais entièrement serrée pour concerner son côté décontracté. Et un porte-clés avec une queue de raton laveur toute douce. Il possède contrairement à son frère une longue écharpe à carreau allant du vert de ses yeux au vert le plus foncé. Firo n’a rien contre les chapeaux il en porte très rarement, ou alors, s'il en porte c'est pour taquiner son frère et pousser la confusion jusqu’au bout devant des étrangers en prenant possession du chapeau de Drew en lui donnant à celui-ci son écharpe dont il ne se sépare jamais. Peut importe comment il la porte, il l'a toujours sur lui.‏

Firo n'est pas forcément un grand exhibitionniste, cependant on ne dénombre plus les cicatrices de son corps. Sa peau semble parsemer de nombreuses petites collines. Seul son visage est intact. Dans son dos reste la trace de coup de fouet. Partout sur le corps des traces de coupure fait à des endroits précis pour s'assurer qu'il n'en meurt pas.  tout laisse entrevoir de nombreux combat ou de longue séance de torture.  

Parlons un peu de son loup. C'est un animal massif bien plus grand que les autres. Pouvant faire jusqu'à 2m50 au garrot. La bête est aussi noire que la nuit avec des yeux vert émeraude. La mâchoire puissante. Ce loup malgré son poids reste discret grâce à ses coussinets. Sous cette forme sa puissance est à son maximum. Une vraie bête déchaînée, pas forcément agréable qui impose le respect face aux autres loups. Bien évidement il peut avoir des formes de transition plus ou moins évolué et surtout plus ou moins grande.

 
Firo est quelqu’un qui, en apparence est très jovial. Très sociable, il relève seulement certaines choses et ignore les autres, il n’en fait décidément qu’à sa tête. Pas toujours au plus grand plaisir de son frère. Derrière ses airs de gentil garçon il peut être assez acerbe, le tout avec le sourire, sinon ça fait ne pas assez chier les gens. Firo est totalement condescendant. Il dit ce qu’il pense en général et s’y donne à cœur joie, ce qui peut être frustrant, sauf pour son frère qui comprend toujours où il veut en venir même si parfois ses paroles peuvent vous faire douter entre vérité et plaisanterie.

Il reste tout de même un garçon assez posé, qui observe tout et  qui prends en compte chaque détail. Très joueur, il a tendance à beaucoup bouger. Il a des tendances excentriques, quoi qu'on ne puisse pas être sûr de pouvoir se fier à ce qu'il veut bien faire paraître. Véritable petit diable, il ne ressent de compassion pour personne, sauf  pour sa famille, et encore. Son attention se focalise sur son  frère en générale, bien qu’il puisse dans des cas très rare être doux avec d’autres gens, encore faut-il que ce ne sois pas pour mieux les manipuler. Mais il faut l'avouer. Après 100 ans d'existence Firo reprend doucement une vie "normal" et envisage de se rapprocher de d'autre gens que son frère adoré. Alors oui il aime sont frère comme personne. Mais sa vie ne peut pas se résoudre qu'à cela. Depuis peu il semble sentir un manque. Comme si son frère ce n'était pas suffisant. Il se demande s'il ne sait pas interdit pendant de trop longue année de s'attacher à quelqu'un, probablement pour éviter d'en souffrir déjà et ensuite pour ne pas avoir l'impression de délaisser son frère.

Parfois vous pourrez peut-être le voir posé et calme. Ce genre de moment où il risque de vous envoyer balader sévèrement car quelque chose l’interpelle, le contrarie, l’énerve. Très fusionnel avec son frère Drew, il n’y a vraiment qu'avec lui qu'il se sent bien et qu’il paraît tel qu’il est. Toujours près à faire des plans tous plus loufoques les uns que les autres, Firo aime vraiment s’amuser.  Les jeux de cartes et la boisson lui font le plus grand bien. Il boit autant que son frère, bien que ça le rende encore plus excentrique. Quand il veut quelque chose il fait tout pour l’avoir, en général il le vole ou utilise d’autres moyens pas nets. Toujours de mèche avec son frère ils sont liés malgré la distance. Ils sont nés jumeaux et leur âmes liés. S’il comprend son frère mieux que personne ce n’est pas pour rien. Il a même apprit à prendre la personnalité de son frère quand il voulait pousser le vice jusqu’au bout. Quand il s’agit de perturber des gens les deux frères sont professionnel dans cet art.

Firo est un joueur d'exception. Il a également un penchant très juteux pour la torture, autant physique que mentale. Après il prend toujours ses précaution et ne pratique cela que dans le cadre de son travail en générale. Il a une soif de pouvoir aussi débordante que sa joie apparente. Mais ne vous y trompez pas Firo calcule minutieusement chacun de ses coups. Il semble bon vivant mais il est aussi sombre que les ténèbres. Il sait d'ailleurs très bien faire tourner en rond les gens, parfois avec une arrogance amusante à ses yeux. Il est extrêmement chanceux encore plus en présence de son frère. Certains les pensent béni des dieux. Firo dirait plutôt qu'ils sont bénis des enfers.

 
On est né en 1915, deux petits êtres qui arrivent dans la famille Acerbi. Se ressemblant comme deux gouttes d’eau. Drew mon frère jumeau et moi, Firo. Notre famille est une famille de mafioso à New york, du coup on à grandit dans cet environnement. Petit je dormais avec mon frère, on dormait dans le même lit. Avec lui on en à fait voir des vertes et des pas mur à nos parents, des coups fourbes, leur faire perdre là tête à nous faire nous confondre.

Très jeune notre père nous à initié aux affaires de famille, et puis il fallait qu’on sache se battre et utiliser des armes à feu, car ne sait-on jamais entre mafieux ça peut vite déraper. Le Padre voulait qu’on puisse se défendre tout seul. La famille était grande avec plein de cousins de tantes et d’oncles dans tout les sens, mais nous on devait prendre le relais quand le paternel sera  mort donc on devait bosser dur pour être digne de lui. Très vite il à pris l’habitude de nous convoqué séparément.

Son bureau était vraiment très grand vaste et tout, petit je m’asseyais dans un des fauteuils en cuire en face de lui et me calais bien au fond alors que mes pied ne touchais pas le sol.  Je jouais avec un fusil démonter pendant qu’il me parlait de responsabilité et tout et tout. J’écoutais même si je donnais l’impression de ne rien avoir à foutre de se qu’il disait au début ça l’énervait mais il à vite compris que je ne cherchais pas à l’offusquer. Et quand je ressortais du bureau c’était le tour de Drew ou inversement. Quand je devais l’attendre je me mettais sur le petit muré dans la court extérieure qu’il fallait traverser pour allez voir notre père. Je m’allongeais une jambe dan le vide et observais le ciel en attendant mon frangin, sourire aux lèvres.

Vers mes 12 ans, enfin nos 12 ans avec Drew on à commencer à trainer vraiment dans le quartier et puis le paternel nous donnait quelque mission à accomplir. Et plus on grandissait plus on se faisait notre nom aux seins de la famille et aux seins des gens avec qui on devait traiter. Les frère Acerbi  étaient là, fouteur de merde, on prenait ce qu’on voulait et on ne sait pas comment on s’en sortait toujours. Certain nous on surnommer les chanceux. Ouais d’après les ancêtres on avait la chance avec nous. Je trouvais ça plus ou moins vrai surtout valable dans on était ensemble. L’adolescence à aussi été la période pendant laquelle à mon avis on était le moins souvent ensemble, avec disons nos conquête personnelle à droite à gauche, on se les racontait bien sur mais du coup on passait moins de temps ensemble. Mais on restait toujours très fusionnelle. Le padre m'a aussi initié à la torture, probablement de la pire des façons possibles, en me la faisant subir. Il disait que c'est quand on ressent la douleur que l'on peut mieux la reproduire sur les autres.

C’est sur le coup de mes hm… 18 ans que j’ai trouvé l’amour, première fois que je reste avec une femme, je ne suis pas de ses grand romantique loin de là, prenant toujours une position de dominateur comme mon frère,  je faisais les choses comme bon me semblais. Ce fut une période sympas je m’amusais bien entre l’amour et le vole, oui parce que je suis kleptomane… Et en plus avec Drew on fait du vole organisée. Contrairement à mon frère qui était un feignant et qui prenais les choses facile moi parfois j’aimais prendre ce qui était inaccessible, Je poussais mon frère à viser toujours plus haut avec moi, le faisant sortir de son siège et lâché son verre d’alcool que je prenais quand même la peine de boire son verre avant de l’entrainer faire une énième connerie.

La fille qui fut mon premier amour est repartie au bout d’un peu plus d’un an, elle avait peur car j’étais un bandit comme elle disait. Elle n’avait pas tord, avec la loi sur la prohibition, tout les mafieux de New York avait commencé à faire d’énorme profit et tout était bon pour faire chanté les autres. Du coup avec le frangin on était souvent prit en chasse et nous même on traquait les traitres ou on cherchait comment faire plier les membres des autres grandes familles de mafioso, en gros mort et torture c’était devenu notre spécialité après le vole bien sur !

Autre grande année qui m’a marqué c’est en 1937, on avait 22ans et je sortais avec une de ses filles qui vous fait tomber direct. Drew sortait avec une nana depuis un moment, je la connaissais puisqu’on avait cambriolé sa maison. Mais bon le frangin c’était entiché et je n’avais rien à dire là-dessus. Enfin jusqu’à qu’il se passe quelque chose avec elle, un truc du genre elle l’aimait pas vraiment et tout le bordel. Bref à cause de cette idiote mon frangin c’est renfermer sur lui-même, au point même ou je crois que j’étais un dès seul qui pouvait encore l’approcher sans qu’il m’envois boulet. J’avais été la voir la donzelle après l’incident en passant par la fenêtre un soir. Elle cru dans un premier temps que j’étais Drew, mais mon sourire limite sadique lui retira vite cette idée. Je ne lui ai rien fait cette nuit là, je n’aurais pas osé faire quelque chose qui aurait pu briser mon lien avec mon frère. Bien que l’envie était là, lui faire payer son arrogance.  J’ai juste parlé avec elle assis sur le bord de sa fenêtre. J’ai essayé de comprendre. Et je suis reparti non sans avoir voler quelques pièces et bijoux. Cette catin venait de briser mon frère et à cause de notre relation j’en souffrais aussi car je pouvais ressentir son amertume qui venait se heurter à mon tempérament explosif. Bien sur on continua à aller au bar et à faire des conneries, mais Drew était devenu encore plus acerbe et repoussait les gens très facilement.

Deux ans se sont écoulé depuis que Drew est devenu misanthrope, je mis suis habituer, sa souffrance est la mienne comme toujours, cette impression de boumerang entre nos sentiments. Je sais très bien qu’il sentait quand j’allais mal ou que je ressentais ça douleur. C’est assez étrange ça à toujours été comme ça depuis tout jeune. La tournure des évènements devenais limite dramatique père rageait que Drew s’isole tout le temps, moi malgré ma pseudo bonne humeur je n’écoutais plus ses directives, on en faisait plus qu’à notre tête mon jumeau et moi. En deux ans on a voulu viser plus haut que notre père, on est devenu bien plus proche, on a voulu être plus puissant et ne plus souffrir à cause de personne, seul maître de nous même et non instrument à des fin personnelle pour un autre.  Nous qui étions la fierté de la famille avons été renié.

Aujourd’hui c’est notre anniversaire on à 24 ans et on est en 1939, la seconde Guerre mondial vient d’être déclaré et nous on a pas mal de gens à nos trousse. On est malin mais on sait pertinemment se qui attend les traitres et c’est la mort et il n’y a rien de pire que de fuir. Mais on a eu toute les bonnes techniques. Notre cher padre nous à tout bien apprit. La chasse, la ruse, les négociations. Tout! il ne fut absolument pas difficile de passer inaperçu, de partir vivre quelque mois en forêt sous notre forme animal. Ce qui est top avec la guerre c'est que pour nous autre mafieux c'est un vrai paradis pour la revente d'arme.  On vite reprit petit à petit ce que notre père avait construit. Surpasser ce dernier. On pouvait être meilleur que lui et on le serait. Je n'avais pas de grande appréhension. On a bien réussi notre coup jusqu'à aller prendre le contrôle de la maison familiale. Au bien sûr il y a eu un bain de sang. Et celui du padre à couler en abondance. Je ne sais pas si c'était jouissif mais dans un sens c'était comme pour lui dire regarde comme les fils que tu voulais utiliser sont fort. Regarde ta déchéance face à eux. On pouvait enfin avancer de nos propres ailes. Faire de la famille, du clan quelque chose à notre image. Prendre ensemble la place d'Alpha qui nous revient.

Finalement on c'est installé. Avec mon frère on a une des familles les plus puissantes de new York. Juste en agissant dans l'ombre. La mafia à petit à petit pris moins d'importance. Mais on est resté ce qu'on était des anciens du domaine. On reste des mafieux, le trafic est notre domaine. Trafic de drogue et d'arme. L'alcool n'est cependant plus aussi rentable qu'avant et c'est bien dommage. Pendant les années à améliorer notre pouvoir avec Drew, notre relation a évolué. Bien sûr parfois on replonge dans les bras l'un de l'autre. J'ai l'impression que notre lien est chaque année un peu plus fort. Cependant je vois aussi qu'on commence chacun à avoir d'autre ambition que de juste rester l'un dans les bras de l'autre. La douleur du passé s'efface doucement. Cela fait 76 qu'on à tuer notre père et 82 que Drew est tombé dans sa profonde dépression à cause d'une femme. Et malgré la douleur de mon frère qui s'atténue petit à petit j'ai envie de prendre mes propres risques... quitte à mal finir. Bien que je reste le fidèle frère qui aide son abruti de frangin à se remettre quand il le faut. Moins de manière physique cependant... c'est comme si avoir trop prit cette habitude avait rendu la chose inefficace.

Vous allez vous demander pourquoi on vient à Port-Louis? C'est petit. Et en apparence une ville sans valeur réel. Mais c'est assez drôle pour nos 100 ans une loi est passé dans cette ville. Protection des créatures surnaturelle... ce qui veux dire qu'il y a sûrement un grand rassemblement de créature. Il serait donc peut-être bien de faire s'agrandir un peu notre influence. La clientèle surnaturelle est en générale bien caché dans les autres villes. Alors ici serait peut-être un bon point de départ.
 
Pseudo :Booby
Âge :19 ans
Ancienneté RP :3 ans
Disponibilité RP: Aléatoire/7j
Comment avez-vous trouvé le forum? :Chut je suis une vieille connaissant pas vraiment mon zeckounet d'amour ♥
Un commentaire à faire? :je suis tout mignon tout beau~
 

 
© A-Lice | Never-Utopia
Messages
Messages : 27
Date d'inscription : 19/01/2016
Race : Pur sang Loup
Emploi : Mafieux
Mafieux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh! j'arrive mes louloups! Lun 25 Jan - 18:19
Asher Law
Bienvenue a toi Firo! En espérant que ce vieux Grincheux de Zeck ne te bizute pas trop. Wink Je lis ta fiche et je vois après pour te valider mon grand!

_________________
Messages
Messages : 321
Date d'inscription : 29/03/2015
Emploi : Adjoint Marshal
Humeur : Serein
Marshal Fédéral Adjoint
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh! j'arrive mes louloups! Lun 25 Jan - 19:18
Sora Masao
Bienvenue !
Messages
Messages : 32
Date d'inscription : 28/12/2015
Homme à tout faire/ Mercenaire
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh! j'arrive mes louloups! Lun 25 Jan - 19:58
Firo Acerbi
Merci à vous deux surtout toi ma belle ♥
Et Non Zeck va pas me bizuter ce vieux grincheux peux pas me supporter avant même que je soit en ville. la bonne époque hein *ricane*
et ok j'attends sagement pour la validation
Messages
Messages : 27
Date d'inscription : 19/01/2016
Race : Pur sang Loup
Emploi : Mafieux
Mafieux
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Oh! j'arrive mes louloups! Mar 26 Jan - 13:31
Maître du jeu
Bienvenu à toi Firo je te valide sans souci tu peux commencer à rp
Messages
Messages : 280
Date d'inscription : 28/03/2015
Race : Mirage
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://live-or-die.forumactif.org
MessageSujet: Re: Oh! j'arrive mes louloups! Aujourd'hui à 4:49
Contenu sponsorisé
Messages
Oh! j'arrive mes louloups!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Anthony arrive
» Un train, et il(s!?) arrive(nt...)
» Elle arrive !!!
» Arrive en furie [PV Céline]
» J'arrive pour tous vous embêter ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dossiers :: Dossiers confidentiels :: Dossiers classés-
Sauter vers: