Race préconisée:VAMPIRES.
Beaucoup de races sont disponibles mais nous manquons cruellement de vampires. La base même du contexte du forum.
Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à vous inscrire.


Bienvenue à Saint Louis, qui se cache vraiment à vos yeux, être surnaturel ou humain? Dans tous les cas il vous faudra survivre dans cette ville pleine de magie.
 

Partagez|
MessageSujet: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 2:38
Kyle Sickness

 


 logo


 
 

 
Nom :Sickness
Prénom :Kyle
Surnom:Sick, ou Ziggy (allez savoir pourquoi)
Âge :Inconnue. Depuis l’origine des maladies je dirais.
Race :Cavalier de l’apocalypse.
Métier :Top model/Danseur-strip-teaseur au Narcisse enchainé.
Pouvoirs : Cavalier de l’apocalypse, Pestilence.
Capacité des démons
Capacités du Cavalier:
-Peut transmettre n'importe qu'elle maladie voire plusieurs en même temps.
-Peut se téléporter où il veut.
-Interférences électromagnétiques: Lorsqu'il est dans les parages, tous les appareils et dispositifs de caméra et d'écoute ne fonctionnent plus, empêchant ainsi qu'on voit son visage.
-Peut devenir invisible et agir sans que personne ne puisse le voir ou le percevoir s'il ne désire pas être vu.
-Possède une arme spirituelle : deux chakrams qui suintent en permanence du poison, un neurotoxique qui provoque une tétanie des membres et qui détruit le foie en 2 minutes jusqu’à ce que la victime meure dans une atroce agonie. Soit la victime meure comme atteinte du tétanos, soit elle est tuée à cause de la liquéfaction de son foie.
-Possède un destrier spirituel lié au cavalier et qui apparaîtra lorsque celui-ci l’appellera.
-Enlever leur anneaux avant de pouvoir les tuer
-La mort peut le tuer.
-Les anges et archanges aussi.
Avatar: créations parLAS-T sur déviant art.

 
En me levant ce matin, j’ai fait ce que je faisais à chaque fois. J’ai baillé avant de pousser mon premier éternuement de la journée. Prenant alors un mouchoir pour bien me moucher et laisser trainer ce dernier en boule au pied de mon lit. Puis, j’ai posé les pieds par terre, me disant qu’un jour, je devrais trouver le courage de nettoyer ma chambre tellement il y a de mouchoirs et de vêtements sales qui trainent un peu partout. Je me suis ensuite étiré et me suis dirigé vers ma salle de bain, en faisant attention à ne pas trébucher sur les différents objets non identifiés qui jonchaient dans mon appartement, les mouches ayant trouvé des endroits bien au chaud, ou sales pour y laisser leurs œufs. Les carreaux qui laissaient à peine passer la lumière du soleil du petit matin étaient noirs de mouches ou de saletés qui laissaient des trainées noirâtres jusqu’en bas du mur. Ma salle de bain, régnait une odeur d’eau croupie, avec une baignoire pleine de crasse et de rouille, le pommeau de la douche était en mauvais état et rouillé en prime. Je montais dedans pour laisser couler une eau couleur rouille et humant bien le fer. Puis je prenais tranquillement ma douche en sifflant.

Une fois la douche prise, je me contemplais comme chaque matin pendant vingt bonnes minutes devant mon miroir à me dire que j’étais assurément un beau gosse de la plus belle espèce. Mon corps svelte et taillée dans le marbre divin d’Apollon. Je sais que j’ai tout pour plaire. Et je ne m’en plains pas. Ma peau de marbre est sans aucune imperfection, douce en prime. Légèrement pâle me donnant un petit teint maladif. Lorsque je passe ma main sur mon torse, je souris, un sourire charmeur. Je suis limite en train de me séduire moi-même. Je suis tellement beau que le moindre compliment même venant de moi me ravi.

Malgré mon petit teint maladif, mon corps est ce qu’on peu appelé, jeune et robuste. En pleine croissance. Une apparence de jeune homme de 26 ans. De longues mains fines et fermes ainsi que des jambes athlétiques tout comme le reste du corps et un fessier à croquer –à pleine dent- oui, oui  jeunes gentes ! Ferme et fondant à la fois et je ne vous parle pas de ma virilité entre les jambes qui est un peu plus impressionnante que la moyenne... Je mesure dans les 1 mètres 85 pour 75 Kilogrammes, je suis de carrure plutôt fine et nerveuse, parce que mon corps est une boule de nerfs musclés. Bien que j’entretienne ce corps depuis des générations, c’est bien la seule chose qui paraisse saine chez moi.

Mon visage, parlons-en. Il est fin et joliment dessiné, avec des lèvres pulpeuses et courbées finement en un sourire qui en ferait fondre un sacré paquet. Ce sourire, c’est ma marque de fabrique. J’aime sourire, je ris aussi, et je me complais, à attirer hommes et femmes à moi pour passer du bon temps. Alors si je venais un jour à ne plus sourire, c’est que je serais en colère. La tristesse ? Non, je ne connais pas, du tout. Surplombant mes gracieuses lèvres souriantes, se dessine dans les mêmes traits mon nez, fin, droit, avec de petites narines et remontant harmoniquement vers des yeux d’un vert électrique et légèrement pâle, encadrés par de fins sourcils légèrement courbés. Et de chaque côté de mon visage des oreilles proportionnées à mon visage, tantôt ornées de boucles et de pierres précieuses, tantôt sans rien ou avec simplement une chainette d’oreille.

Pour ce qui est de mes cheveux, ils sont courts sur le dessus de mon crâne. Légèrement en pagaille, en fait je n’ai généralement pas besoin de me coiffer, à part si vraiment je souhaite faire un effet avec mes cheveux. Cependant, ils s’effilochent et s’allongent à la base de ma nuque pour descendre jusqu’aux fesses. D’un blanc tellement pur et froid qu’en plein soleil, ils ont parfois tendance à éblouir certaines personnes.

J’ai finit par prendre ma serviette que j’utilise pour m’essuyer après la douche, et j’ai commencé à la passer sur tout mon corps, absorbant chaque gouttelettes qui perlaient ma peau. Puis une fois bien sec, je me suis habillé en n’oubliant pas de mettre mes bijoux, boucles d’oreilles et chaînes en argent qui pendent à mon cou. Bien entendu, je porte toujours des vêtements qui mettent en valeur mon corps, parce que je fais en sorte que les gens me remarquent. Bien entendu, ça n’a rien à voir avec mon autre aspect de cavalier, qui lui est un peu plus règlementaire. Et dans ce cas précis, je porte un long manteau noir et aux bordures rayées de rouge et de gris clair, avec ouverture à l’arrière, ce qui le sépare en deux pans distincts. Ce manteau possède une capuche que je mets la plupart du temps, tout le temps en vrai quand je dois agir réellement sous mon vrai jour. Je ne change pas des masses de forme, le seul signe distinct qui me différencie de ma forme habituelle, c’est la marque sur mes lèvres descendant sur mon menton, d’un rouge pétant bien vif.

Quant à mon destrier : Tanos, c’est un Shire gris pâle, mesurant dans les 2m au garrot et pestilent tout comme moi. A moitié décomposé, parfois sortent de sa cage thoracique, une nuée de mouches qui viennent perturber la faune et la flore autour de nous. De ses narines et du dessous de ses sabots sortent continuellement un liquide visqueux jaunâtre et quelques larves de mouches qui se sont immiscés çà et là. Bien entendu, les mouches apportent avec elles tout plein de belles maladies infectieuses très agréables pour tout le monde.

C’est ainsi, que je sortais de chez moi en éternuant une fois encore et essuyant la morve sur la rampe d’escalier et les murs, pour me rendre à mon second travail. Habillé, et prêt à en faire baver plus d’un.

 
Pour résumer en quelques lignes. Je suis le type le plus narcissique et le plus sûr de lui et le plus bordélique de tous les temps. Mais je suis quelqu’un qui déteste la violence. Ho que oui, je ne suis pas comme Guerre à vouloir toujours faire le bourrin et le gars rentre dedans. Enfin, la fille du coup. Non, non ! Je suis quelqu’un de subtile, avisé, patient, et lâche aussi. Oui, dès que je suis confronté à un éventuel conflit physique ou verbal, je fuis. Ou j’esquive clairement avec une petite maladie pour m’éviter de devoir en pâtir avec un bon coup de gueule. Je ne dis pas un mot plus haut que l’autre. Parce que je ne supporte pas crier et devoir abimer ma belle voix masculine. Et je déteste lorsque les gens crient. Généralement, ils terminent le plus souvent avec une bonne petite peste jaune ou un tétanos. Voire quelque chose qui les fait agonir pendant un bon moment avant de mourir.

Outre cette petite précision, je suis quelqu’un qui apprécie les choses de la vie humaine. Jovial, joueur parfois, fort peu serviable mais tout de même assez respectueux envers les méritants. J’apprécie aussi avoir un semblant de liberté, alors il m’arrive des fois d’être un peu têtu et de tenir tête à mes supérieurs, ou même encore d’être bien trop flemmard pour vouloir bouger mes fesses quand il faut aller travailler ou retourner en enfer. Je suis loin d‘être impulsif comme cette brute de Guerre, mais je ne me laisse pas non plus marcher sur les pieds. Il m’arrive souvent d’utiliser certaines personnes à mes fins personnelles et je mens aussi bien que je respire. La fourberie et le sadisme sont mes penchants favoris ! J’aime me délecter de la souffrance d’autrui lorsqu’ils sont malades, et en général j’aime provoquer quelques petites épidémies bénignes pour le fun. Et parfois, d’autres bien plus violentes. Ma préférée, c’est la Peste noire, ou l’Ebola. Et mon meilleur ami, c’est le Tétanos. Oui, bon parfois il m’arrive aussi de taquiner les gens et de les pousser à bout pour les fatiguer plus vite. Mais je vous assure, que lorsque j’éternue, je ne le fais pas exprès. Enfin presque. Disons que pour propager une maladie parfois, il faut se montrer... Quelque peut contagieux.

Ho ! Bien entendu, qui dit sadisme ne veut pas forcément dire être sans coeur. Bien sûr que j’en ai un. Je suis quelqu’un qui, comme je vous l’ai dit, respecte la vie d’autrui. Et donc, comme toute bonne pestilence qui se respecte, plus il y a de résistance et de gens qui survivent à mes maladies, mieux c’est pour recommencer encore jusqu’à voir jusqu’à quel point elles peuvent l’être. J’ai bon coeur avec les personnes qui pourront m’être utiles plus tard. Et, je ne tue pas toujours avec mes maladies. Pensez-vous, ça ne serait pas drôle si toute la population humaine périssait d’un coup d’épidémie incurable. Et pourtant, j’en ai en réserve, mais où est le plaisir de sentir et voir leur agonie sans ça ? Avec ça, je suis bien quelque de fourbe, hypocrite, et lâche, mais je reste loyal envers le conseil et mes frère et soeurs qui combattent avec moi à chaque apocalypse. Je les aime comme ma fraternité, mais, je me vois mal être toujours avec eux. Alors, je suis assez solitaire et j’aime vivre seul.
 
La maladie est arrivée à la création des êtres peuplant notre univers. Mais, je suis un démon au service du seigneur des enfers. En fait, je l’ai toujours servit en restant à l’écart, sans prendre réellement part aux conflits entre les anges et les démons. Clairement, j’agissais toujours en douce, ou d’an l’ombre. Et je faisais mon travail, celui qu’on m’avait confié et ce pourquoi j’étais né. J’étais Pestilence, le cavalier des enfers voué à éternellement reproduire un schéma précis qu’est de donner des maladies ou d’éradiquer la faune, la flore voire des civilisation sous les coups des maladies que je pouvais provoquer. Bien sûr, ma soeur, la Mort, est né bien avant moi. Mais elle a souvent dû se réincarner, tout comme Guerre d’ailleurs. Depuis longtemps, je ne porte pas plus que ça Guerre dans mon coeur, je le trouvais arrogant, trop furieux et écervelé à toujours vouloir provoquer des guerres, et personnellement, je hais la violence !

Cependant, et heureusement pour moi, j’avais plus de feeling avec Famine qu’avec Mort et Guerre. Mais la plupart du temps, nous faisions notre travail séparément et sans nous voir. Moi, j’étais quelqu’un de solitaire. J’aimais faire ma petite vie dans mon coins, et moins je voyais mes frangins et frangines, mieux je me portais. Cependant, je les aime et ferais tout pour les protéger, à ma manière bien entendu.

Quand je suis allé sur terre, j’ai pu pleinement m’amuser à provoquer des épidémies. La Peste jaune, puis la Peste noire, le Choléra, l’Ebola, la polio, la coulante Mexicaine, toutes ces petites maladies, et j’en passe et des meilleures ont vu le jour grâce à moi. Et les humains les plus forts et les plus résistants, ont su y survivre, jusqu’à aujourd’hui. Bien sûr, je revient régulièrement en enfer donner quelques petits coups de main à notre seigneur et maître. Mais c’est sur terre que je m’éclate le plus.

En fait, j’ai fait mon petit train de vie sur terre, sachant que tantôt je croisais Famine, tantôt je croisais Guerre ou Mort. Mais jamais, ô grand jamais, je ne restais trop longtemps avec eux. Puis, la vie a prit son cours, et Guerre a finit par mourir, Mort aussi, chacune de leur âme a retrouvé une enveloppe, et c’est qui qui devait apprendre soit à l’un, soit à l’autre ? Bah c’est Bibi qui devait se les coltiner. Heureusement pour les dernières générations, j’ai laissé la Guerre enseigner à la nouvelle mort, et, lorsqu’encore une fois Guerre a fait le con et s’est retrouvé encore une fois à devoir se réincarner, bah c’est Mort qui s’est occupée de Guerre. Mais là, en les voyant toutes les deux aussi enfantines et toute choupettes. Comment je pouvais résister à leur faire des câlin et des cadeaux quand je venais les voir ? Ha ! Cette génération de nouvelle augure, je ne m’y attendais pas. Moi qui faisais mon train-train bien tranquillement, j’ai finit par me dire qu’il serait peut-être temps que j’apprenne à connaître leur nouvelle enveloppe, puisqu’à chaque génération, la mentalité ne semble pas être la même.

Bon, bien entendu, j’ai pas pu apprendre de trop à les connaître, parce que j’avais tellement de travail à faire que pour revenir en enfer j’ai dû mettre un paquet d’année. Ca, et entre autre choses aussi. Disons que j’ai aussi glandé. Pas mal même. Beaucoup... Trop ! Et que du coup ça m’a valut une petite escorte avec quelques remontrances. Je n’ai pas pu revenir tout de suite sur terre. J’ai pu donc apprendre à connaître mes soeurs. Et une fois ma permission de retourner sur terre accordée, j’ai repris mon train de vie habituel. Provoquant, maladies et épidémies en pagaille dans tous les continents.  Puis apprendre à vivre dans cette nouvelle ère aussi.

J’ai débarqué à Saint Louis en parfait petit mannequin top model, je me suis fait passer pour un simple humain, travaillant la nuit dans une boite de strip-tease SM ou je me fait surnommer Ziggy le dominator et top model à temps plein la journée. J’ai vécu jusqu’à ce qu’une loi passe pour que les monstres vivent en paix avec les humains, et qu’eux aussi aient des droits dans l’état. Ce n’est pas ça qui m’a empêché de continuer mes petits boulots que j’appréciais beaucoup. Refiler le SIDA à chaque petite virée sexuelle avec mes soumis du club m’amusait beaucoup aussi. Mais ce qui m’a le plus étonné, c’est de sentir depuis quelques temps la présence de mes soeurs. Et je me demande pourquoi elles ne vont pas ailleurs. Bon, je les évite depuis un moment et je fais en sortent qu’elles ne me repèrent pas. Mais au bout d’un moment, il va bien falloir que je termine ma partie de cache-cache avec elles. Alors maintenant... Je suis prêt à les retrouver et les revoir.
 
Pseudo :Alex
Âge :24 ans
Ancienneté RP : 6 ans
Disponibilité RP:5 /7j quand je peux.
Comment avez-vous trouvé le forum? : via top sites
Un commentaire à faire? : L’est très sympa vot’ forum ! j’aime bocoup le graphe et le contexte.
 

 
© A-Lice | Never-Utopia
Messages
Messages : 159
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 50
Race : Cavalier de l'Apocalypse
Emploi : Au service de Big Daddy
Humeur : Fourbe et narquoise
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 8:19
Meiran Storm
Encore bienvenu à toi. Alors c'est une très bonne fiche. Par contre pas de souci pour le strip teaser au Narcisse Enchaîné mais il faut juste que tu n'oublies pas que c'est une boite de bondage SM alors tu risque de devoir faire un peu plus que te dénuder.

_________________
Messages
Messages : 220
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 28
Race : Inconnu (hybride nymphe)
Emploi : Marshal Fédéral
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 10:40
Kyle Sickness
Ho oui bien sûr. c: j'ai bien compris ça. Je dois le préciser? Ou je le garde pour mes futurs clients?

Edit: je l'ai quand même précisé dans l'histoire au cas où. C:
Messages
Messages : 159
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 50
Race : Cavalier de l'Apocalypse
Emploi : Au service de Big Daddy
Humeur : Fourbe et narquoise
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 12:02
Meiran Storm
Très bien très bien dés que je passe sur mon ordinateur je te valide ^_^ (une petite heure à attendre XD)

_________________
Messages
Messages : 220
Date d'inscription : 25/05/2015
Age : 28
Race : Inconnu (hybride nymphe)
Emploi : Marshal Fédéral
Marshal Fédéral
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 12:08
Kyle Sickness
Ouiii~! Merci~!! C:
Messages
Messages : 159
Date d'inscription : 14/01/2016
Age : 50
Race : Cavalier de l'Apocalypse
Emploi : Au service de Big Daddy
Humeur : Fourbe et narquoise
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Ven 15 Jan - 14:04
Maître du jeu
Bienvenue à toi officiellement, te voilà donc validé. ^_^
Messages
Messages : 283
Date d'inscription : 28/03/2015
Race : Mirage
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://live-or-die.forumactif.org
MessageSujet: Re: Sickness Kyle Aujourd'hui à 23:12
Contenu sponsorisé
Messages
Sickness Kyle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hide & Seek {Kyle}
» Kyle XY
» Kyle Cumiskey
» Roads Untraveled ▬ Sova / Kyle
» ♣ Aaron Kyle Cooper • Être l'homme, ou le frère...[VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dossiers :: Dossiers confidentiels :: Dossiers classés-
Sauter vers: